MANGA COMICS CITY Index du Forum

MANGA COMICS CITY
Tu as une âme de geek ? Alors ce forum est fait pour toi. N'attends plus, viens nous rejoindre.

 FAQFAQ   RechercherRechercher   MembresMembres   GroupesGroupes   S’enregistrerS’enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

De Dragon Ball à Dragon Ball Super
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6
 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    MANGA COMICS CITY Index du Forum -> MANGA COMICS CITY -> Anime & Animation
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Fëanor Curufinwë


Hors ligne

Inscrit le: 23 Nov 2014
Messages: 825
Localisation: le Kobayashi-maru
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 猴 Singe
Point(s): 1
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Jeu 5 Juil - 11:04 (2018)    Sujet du message: De Dragon Ball à Dragon Ball Super Répondre en citant

Un retour rapide sur DBGT que j'ai vu en VO il y a quelques mois, en sachant que ce n'est pas exhaustif (il y a d'autres choses qui m'ont déplu, mais je vais me concentrer sur ce qui m'a vraiment fait sortir de cette série), et que ce n'est que mon point de vue. Et que l'avis en question est peu nuancé, passque d'une c'est Dragon Ball, ma religion, et que de deux ce visionnage s'est déroulé à la suite du visionnage de l'intégrale DB / DBZ (loin d'être exempt(e) de défauts, mais dans ces deux cas il s'agissait surtout de défauts dus à l'adaptation en anime : filler, rajouts, étirements). Il va donc surtout être question du scénario et de l'histoire.







La première partie de la série se base sur une tentative de reprise de la première partie du manga, à savoir la notion de voyage et de recherche des Dragon Ball, de découverte de nouveaux mondes. La chose marchait dans DB, parce que Gokû découvrait le monde, qu'il était d'une naïveté confondante autant dans ses rapports avec les autres qu'avec le monde en lui-même. Ici, il y avait pourtant matière à l'émerveillement, même sans l'innocence de Gokû, puisque c'était un voyage dans l'espace, l'ultime frontière comme dirait l'autre. Mais tout le monde est blasé, Pan la première.
Passé l'emmerdement que j'ai ressenti au cours de cette quinzaine d'épisodes, il commence à se passer quelque chose, Giru se révèle être un traître ! Et on découvre que les responsables du malheur de notre trio dans leur voyage ont des liens avec les saiyens, dont ils souhaitent se venger. Je passe les détails, mais c'est l'apparition de Baby, le "grand méchant de DBGT". Je ne lui trouve rien d'intéressant. Il n'est motivé que par sa haine des saiyen qui le pousse à vouloir exterminer tous ceux qui leur sont liés ainsi qu'à prendre le contrôle de leurs corps afin qu'ils agissent sous ses ordres. C'est un mélange hasardeux entre Majin Buu et Garlic.

Enfin, il y a les Dragon Ball créées par l'enfant de Kattatsu (alias Piccolo / Kami-sama avant leur séparation). Pourquoi celles-ci ne se changent pas en pierre après utilisation ? Pourquoi se dispersent-elles dans l'espace ? Pourquoi certains extra-terrestres les convoitent alors qu'elles viennent d'être activées pour la première fois ? Pourquoi la planète où elles ont été invoquées sera détruite un an après ????
Vraiment n'importe quoi cette première partie...


Ensuite, c'est un arc court qui met en avant une alliance entre le Dr Myû (le "créateur" de Baby) et le Dr Gero en enfer, qui parviennent par l'opération du saint esprit à créer un C-17 totalement robotisé, qui entre miraculeusement en résonance avec le vrai C-17, créant un passage entre l'enfer et le monde des vivants, et tous deux fusionnent pour devenir un super C-17 totalement maléfique...
Y aurait beaucoup de choses à dire sur cet arc et ses non-sens, mais je fais l'impasse. -_-



Et puis c'est le dernier arc, avec l'ancienne prémonition du vieux Kaiôshin qui se réalise, c'est-à-dire que trop de souhaits avec les Dragon Ball amène un déséquilibre dans l'ordre naturel des choses. Les Dragon Ball commencent à s'effriter et un dragon maléfique en sort.
Et voilà à mes yeux le seul arc qui ait un intérêt véritable dans la saga DB. Il reprend des éléments de la saga, il fait le lien avec ce qui a été dit dans l'arc Buu. Le problème, c'est qu'il n'y a que Gokû et Pan qui agissent pendant la moitié du temps, rejoints vers la fin par Vegeta dont la présence est obligatoire pour la fusion en Gogeta. Quelques combats sortent du lot et les dragons maléfiques ont tous une personnalité particulière plus ou moins intéressante, comme Sû Shinron par exemple.
Enfin, est-ce que je parle du spécial qui se déroule cent ans plus tard, mettant en avant le petit-fils de Pan, qui a la tête de Gokû et qui vit une aventure chiiiaaaante ? Non. Par contre, c'était marrant, à la toute fin de la série, l'épilogue le montrant au Tenkaichi Budôkai contre un gamin qui ressemble à Vegeta.




Malgré tout ce que je vais dire ensuite sur les personnages, je trouve qu'au bout du compte, sur la longueur, la relation grand-père / petite-fille entre Gokû et Pan a ses bons moments, comme dans l'épisode 53, dans le dernier arc, lors du combat contre le dragon aux sept étoiles Chi Shinron. Le lien qu'ils forment est trop rarement mis en avant, mais quand c'est le cas comme dans cet épisode, c'est vachement bien fichu.


Mais quand même, niveau caractérisation, y a des erreurs de débutant qui te font sortir de l'histoire.

Gokû, il n'y a aucun intérêt à le faire redevenir enfant, ce n'est jamais justifié, autrement que pour faire avancer une histoire déjà bancale. Quel intérêt de le faire redevenir enfant puisqu'il n'a plus l'innocence qui le caractérisait dans Dragon Ball ? S'il s'agissait d'un Gokû ayant perdu la mémoire, j'aurais compris le but du rajeunissement, mais dans DBGT, il réagit comme le Gokû adulte. Et dans la première partie, avant l'introduction de Baby, il semble la plupart du temps déconnecté des évènements qui arrivent.

Je comprends qu'on puisse aimer la transformation en Super Saiyen 4, mais moi ce n'est pas ma tasse de thé. Et de plus c'est une forme qui n'est pas le fruit d'un entraînement mais de l'ordre du TGCM de haut niveau. La queue qui repousse grâce à une pince, la transformation en Gorille géant grâce à un "clair de Terre", le fait que le SS4 Gokû soit adulte mais quand il reprend sa forme normale il redevienne un enfant, Vegeta qui se change en gorille géant sans avoir de queue et qui de plus perd la raison (ben tiens, c'est pas comme si le gars avait montré le contraire lors de son premier combat contre Gokû). Et pour ne rien arranger, la voix de Gokû en mode Gorille Géant est d'un ridicule (imaginez la scène où Simba essaie de rugir comme son père dans le Roi Lion)...

Trunks est fade et trop souvent en mode figurant. Il a vingt-huit ans, il n'a aucune classe (autant au niveau vestimentaire que du caractère) et met trois plombes à se transformer en super saiyen quand il est en difficulté. Honnêtement, je ne m'attendais pas à un Trunks du futur bis, mais je me rappelle qu'à l'époque de la sortie de la série au Japon, à l'annonce de sa présence, je rêvais d'un Trunks avec un tant soit peu le même caractère que le Trunks de huit ans de la fin de DBZ, tête brûlée, arrogant, au caractère proche de celui de son père. Bon, le problème, c'est qu'entre la fin de la période Buu et le début de DBGT, il y a les "dix ans plus tard" de la fin de DBZ, et que le Trunks de cette courte époque n'est pas spécialement reluisant. Mais justement, c'était l'occasion de le faire évoluer vers quelque chose de meilleur, surtout que DBGT c'est encore dix ans après la rencontre de Uub.

Pan... la connasse, pisse-vinaigre de mauvaise foi et lunatique. Violente avec Giru et toujours à criser contre son grand-père et le monde en général.
Rendez-nous la Pan choupi de DBZ / DBS ! Rien d'autre à dire sur elle. Ah si, la relation qu'elle entretient avec le pauvre Giru qui se fait martyriser à la moindre contrariété de Princesse Pan qui passe ses nerfs sur lui.




De manière générale, dix ans ont passé depuis le dernier chapitre de Dragon Ball, mais on dirait que tous ont oublié de vieillir en dehors de Pan, Bra, Uub et Krilin, qui est le seul à avoir les cheveux gris. Et Dende est resté un ado... vingt ans après Buu.
Vegeta est sous-utilisé, même dans le dernier arc. Les gars tuent Piccolo et Krilin, font passer les enfants de Gokû et de Vegeta pour des branquignols (Goten qui se bat un portable à la main), font passer à la trappe tout l'aspect transmission entre Gokû et Uub de la fin de DB en rendant ce dernier inutile (autant que la mort de Buu d'ailleurs, du coup), jusqu'à le tuer itou, et pourtant Vegeta est sous-utilisé ?! O___O
Tout ça pour dire que tous les perso récurrents de la saga sont ici sous-exploités, du début à la fin, et qu'il n'y a aucune évolution des personnages, ou alors seulement de manière artificielle (le SS4).

Voilà pourquoi je ne suis pas fan de DBGT. Ersatz de DB puis de DBZ, sans une véritable identité ou de vrais changements par rapport à ses prédécesseurs, cette série ne fait que les parodier les trois-quarts du temps.
_________________
"Demons Run when a Good Man goes to War"

====

"le flood n'est pas un style" Cool

Akiko
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Jeu 5 Juil - 11:04 (2018)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Fëanor Curufinwë


Hors ligne

Inscrit le: 23 Nov 2014
Messages: 825
Localisation: le Kobayashi-maru
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 猴 Singe
Point(s): 1
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Mar 17 Juil - 10:58 (2018)    Sujet du message: De Dragon Ball à Dragon Ball Super Répondre en citant

Super Dragon Ball Heroes
Episode 2
Bôsô Shita Gokû !
Aku no Saiyajin oo Abare !!
Gokû Devient Fou Furieux !
Le Déferlement du Saiyen Maléfique !!





A la recherche de Trunks au petit bonheur la chance, Gokû, Vegeta et Mai tombent sur Cumber, le Saiyen Maléfique, envoyé à leur encontre par Fu. Alors que Gokû entame le combat, il perd la raison au contact de l'aura de Cumber et se retourne contre Vegeta.
Trunks finit par se pointer, accompagné de Cooler, qui se dit que si son petit frère peut se transformer en Golden Freezer, y a pas de raison qu'il puisse pas en faire autant pour affronter Gokû, et hop ! Golden Cooler.
Une fois ses esprits retrouvés après une seule mandale, Mai envoie à Gokû et Vegeta des Potara, tandis que Trunks et Golden Cooler temporisent autant que faire se peut face à un Cumber déchaîné.


Bon, d'abord il est passé où le Gokû version DBGT ? Vegeta reconnaît Cooler ? Trunks change d'habits aussi vite que X-Or ?
Comme dans le premier épisode, tout est accéléré, ce qui fait qu'il est impossible d'apprécier ce qui se déroule à l'écran. Aucun développement des perso, des combats sans intensité qui se terminent en vingt secondes, zéro tension, des retournements de situation constants. On est définitivement dans une configuration publicitaire plutôt que face à une série. C'est pas très ragoûtant, jusqu'ici.
Et le pire, c'est qu'il va falloir attendre le mois de septembre pour avoir la suite.

_________________
"Demons Run when a Good Man goes to War"

====

"le flood n'est pas un style" Cool

Akiko
Revenir en haut
Fëanor Curufinwë


Hors ligne

Inscrit le: 23 Nov 2014
Messages: 825
Localisation: le Kobayashi-maru
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 猴 Singe
Point(s): 1
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Ven 20 Juil - 10:55 (2018)    Sujet du message: De Dragon Ball à Dragon Ball Super Répondre en citant

Et le voilà ! Diffusé au comic con de San-Diego, le premier trailer de Dragon Ball Super - Broly, le film qui sortira en décembre au Japon !


Non seulement c'est bôôô, mais en plus ça annonce beaucoup de bonnes choses ! Very Happy Very Happy Very Happy
_________________
"Demons Run when a Good Man goes to War"

====

"le flood n'est pas un style" Cool

Akiko
Revenir en haut
Fëanor Curufinwë


Hors ligne

Inscrit le: 23 Nov 2014
Messages: 825
Localisation: le Kobayashi-maru
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 猴 Singe
Point(s): 1
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Jeu 16 Aoû - 11:25 (2018)    Sujet du message: De Dragon Ball à Dragon Ball Super Répondre en citant

La semaine dernière, j'ai acheté le premier coffret collector de Dragon Ball Super.




J'ai très peu vu la VF, que ce soit sur Toonami ou NT1, histoire de garder le plaisir pour les BR. J'ai (re)vu pour l'instant les deux premiers arcs en VF donc, et celle-ci est excellente, j'ai vraiment rien à en redire, je la trouve même meilleure que celle de DBKai. Les modifications graphiques réparent également les plus gros problèmes de ces 27 premiers épisodes, dans l'ensemble.

Concernant les arcs, celui de Kami to Kami passe bien pour ma part. J'aime bien le rythme, ça se laisse vraiment regarder sans problème.
En revanche, le visionnage de l'arc Fukkatsu no F était laborieux, c'est d'un chiant... et d'un moche ! Même les corrections graphiques n'enlèvent pas cette impression.
Il faut attendre les trois derniers épisodes pour que ça devienne supportable, au moment où Gokû dévoile le Super Saiyen Blue et Freezer sa forme Golden, même si ça reste moche. Contrairement au film, Krilin est représenté comme un froussard et Pïccolo est humilié, au pont de se faire tuer. Et la mise en scène est exécrable. On n'arrive jamais à ressentir la frustration de Gohan.
Je sais que j'avais signalé les corrections scénaristiques par rapport au film comme étant un point fort, mais si c'est pour qu'au final les personnages soient aussi mal utilisés...

Heureusement, c'est aussi à cette période que la BO commence à livrer quelques bons morceaux, comme celui de Golden Freezer, juste somptueux !


Il ne me reste plus que l'arc du tournoi univers 6 / univers 7 dont je garde de très bons souvenirs ! On verra ce qu'il en sera à la fin du visionnage. ^^
_________________
"Demons Run when a Good Man goes to War"

====

"le flood n'est pas un style" Cool

Akiko
Revenir en haut
Fëanor Curufinwë


Hors ligne

Inscrit le: 23 Nov 2014
Messages: 825
Localisation: le Kobayashi-maru
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 猴 Singe
Point(s): 1
Moyenne de points: 0,00

MessagePosté le: Sam 29 Sep - 12:08 (2018)    Sujet du message: De Dragon Ball à Dragon Ball Super Répondre en citant

Super Dragon Ball Heroes
Episode 3

Saikyô no Kagayaki !
Vegetto Blue Kaiôken Sakuretsu !
La Puissance Irradiante !
Vegetto Blue Kaiôken Explose !




Gokû et Vegeta ont utilisé les potara donnés par Mai et deviennent Vegetto. Il était temps, parce que Cumber bashe Trunks bien comme y faut, genre sauce Bénédicta (même pas honte).
Le combat Vegetto / Cumber est si intense que les chaînes retenant les mondes prisons commencent à se briser. Les deux adversaires étant de force équivalente, Cumber créé une boule d'énergie reproduisant le rayonnement d'une pleine lune, le transformant ainsi en gorille-garou simili super saiyen ? Cela dit, il tire plutôt vers l'orange que le jaune...
Et pendant ce temps, Fû se délecte du spectacle.

Ben voilà ! Y a pas vraiment de quoi crier de joie, mais déjà y se passe des trucs intéressants ! C'est toujours de la grosse pub non dissimulée pour le jeu Dragon Ball Heroes, c'est toujours aussi court, mais là on a envie de savoir ce qui va s'passer !


Super Dragon Ball Heroes
Episode 4

Gekikô ! Super Fû Tôjô !
Rage ! Super Fû entre en Scène !



Face à Cumber Gorille Orange, Gokû et Vegeta n'ont même pas eu le temps de vérifier la différence de puissance avec Vegetto, puisque la fusion s'est interrompue avant. Il ne leur reste plus qu'une solution pour le vaincre, lui couper la queue, mais le saiyen maléfique est plus vif qu'il n'y paraît, et même avec l'aide de Trunks et de Golden Cooler, la tâche est ardue.
De son côté, passée son hilarité malsaine, Fû vient de remarquer que la violence de ces combats risque de briser les chaînes des planètes prisons, ce qui libérerait ses prisonniers, et le priverait de l'énergie qu'il semble récolter à leur insu. Il décide donc de retirer à Cumber son bonus de transformation simiesque en intervenant de lui-même par l'entremise d'une étonnante technique.


La réalisation de ces deux épisodes est vraiment pas dégueu dans l'ensemble ! Et Gokû livre ici une belle prestation, même s'il ne parvient pas ébranler son adversaire.
Et on a même droit à un léger développement du personnage de Cumber ! Lorsqu'il voit Gokû se transformer en Super Saiyen God, son apparence lui semble familière. Aurait-il affronté le Super Saiyen God de la légende racontée par Shenron dans le film Kami to Kami ? Il nous arriverait donc du passé ? Oui, ça devient intéressant ! ^^
Mais sinon, Mai, tu as combien de potara sur toi exactement ?
_________________
"Demons Run when a Good Man goes to War"

====

"le flood n'est pas un style" Cool

Akiko
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:45 (2018)    Sujet du message: De Dragon Ball à Dragon Ball Super

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    MANGA COMICS CITY Index du Forum -> MANGA COMICS CITY -> Anime & Animation Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6
Page 6 sur 6

 
Sauter vers:  

Index | Panneau d’administration | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com