MANGA COMICS CITY Forum Index

MANGA COMICS CITY
Tu as une âme de geek ? Alors ce forum est fait pour toi. N'attends plus, viens nous rejoindre.

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Lupin III
Goto page: 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  >
 
Post new topic   Reply to topic    MANGA COMICS CITY Forum Index -> MANGA COMICS CITY -> Anime & Animation
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Fëanor Curufinwë


Offline

Joined: 23 Nov 2014
Posts: 941
Localisation: le Kobayashi-maru
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 猴 Singe
Point(s): 1
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: Tue 3 Feb - 13:21 (2015)    Post subject: Lupin III Reply with quote

Voilà, un topic sur Lupin III manquait à ce forum naissant !
Pour le coup, je ressors mon vieux post, histoire de présenter la série dans son ensemble.
Par contre, je devrai faire quelques mises à jour plus tard, histoire de rester proche de l'actualité !

Lupin III


Quand on aborde une oeuvre qui touche au culte, on se doit de lui rendre hommage de la façon la plus sérieuse et exhaustive possible !

I- Lupin III, c'est quoi ?

A l'origine, Lupin III est un manga de Katô Kazuhiko (né le 26 mai 1937), plus connu sous le nom de Monkey Punch!

Edité pour la première fois en 1967, Lupin III (ou Lupin Sansei) est un manga en 14 volumes contant les aventures de l'antihéros Lupin, troisième du nom, petit-fils de qui-vous-savez!
Monkey Punch, comme Pygmalion avec Galatée, ne quittera plus jamais son personnage! Tant et si bien qu'en 1977, il lui donna une suite avec Shin Lupin III, en dix-sept tomes. Résultat, de nouvelles aventures et une vraie maîtrise graphique!
La série est marquée par son traitement adulte et beaucoup de situations grivoises ! Vols, meurtres, gunfights, sexe, trahison (Fujiko-Chan !), du Hard-Boiled, du non-sens, une influence occidentale clairement assumée (graphisme inspiré des Mad Comics), des chausse-trappes (souvent, le lecteur est volontairement perdu au jeu du qui est qui, l'auteur s'amusant beaucoup à déguiser ses personnages sous de fausses identités, sans prévenir évidemment !), et une cool attitude qui en inspirera beaucoup !

Une des particularités du style Monkey Punch est la façon qu'il a de représenter ses perso.
Pour les hommes, mains dans les poches, tête baissée, clope au bec, allure dégingandée, épaules relevées, habits classes (souvent en contradiction avec leurs actes d'ailleurs).
Les femmes sont souvent représentées de manière voluptueuse, tout en forme, et habillées de tenues fort moulantes...lorsqu'elles sont habillées...et qu'elles ne se font pas déchirer leurs habits, ce qui arrive très souvent. Comme je l'ai déjà dit, le ton est très adulte, et les femmes finissent souvent les quatre fers en l'air, si j'ose dire...

II- Les Manga :
Le manga Lupin III a connu différentes versions, en-dehors de celles de Monkey Punch!
Voici les différentes séries :
- Lupin III (1967-1972) de Monkey Punch! - 14 volumes.
- Shin Lupin III (1977-1981) de Monkey Punch! - 17 volumes.
- Lupin III S (1997) de Satozumi Takaguchi (scénario) et Shusay (dessin) - 1 volume.
- Lupin III Y (1998-2004) de Monkey Punch (supervision) et Manatsuki Yamakami (dessin) - 20 volumes.
- Lupin III M (2004-2008) de Monkey Punch (supervision) et Miyama Yukio (dessin) 8 volumes
- Lupin III Neo M (2004-toujours en cours) de Monkey Punch (supervision) et Miyama Yukio (dessin)
- Lupin III H (2010-en cours) de Monkey Punch (supervision) et Naoya Hayakawa (dessin)
- Lupin III Shin Y (2010-en cours) de Monkey Punch (supervision) et Miyama Yukio (dessin)
- Lupin III Millenium (1999-2007) réalisé en Italie sous la supervision de Monkey Punch - 11 volumes.

Pour (beaucoup) plus de détail, rendez-vous dans la partie manga du forum, sur le topic Lupin III de Veggie !

Voilà pour la base, l'origine, le manga !
Mais la meilleure façon d'aborder Lupin III, c'est de s'attarder sur ce qui lie ses nombreuses déclinaisons, ses personnages !
Il faut savoir que les personnalités et attitudes peuvent changer, parfois de manière drastique, au gré des supports comme des auteurs. Néanmoins, il reste toujours beaucoup de similarités.

III- Les personnages :
Lupin IIIème du nom :

Le héros! Façon de parler, bien sûr !
Petit-fils d'Arsène Lupin, c'est un génie de la cambriole, ainsi qu'un amoureux transi de la gente féminine, et plus particulièrement de la belle Fujiko. Il ne quitte jamais son arme de prédilection, le Walther P-38. Sa spécialité est certes le cambriolage, mais il lui arrive aussi d'affronter diverses organisations criminelles. Dans ces cas-là, il n'hésite pas à user de son walther pour tuer ses nombreux ennemis. Il est souvent accompagné de son acolyte, Jigen Daisuke, et de Ishikawa Goemon, XIIIème du nom.
Ses stratagèmes ingénieux pour la cambriole font sa réputation mondiale ! Il aime aussi utiliser divers gadgets à l'inspiration très James Bondienne !

Jigen Daisuke :

Il est ce que l'on peut le plus rapprocher d'un meilleur ami pour Lupin. On sait très peu de choses sur lui. Avant de rencontrer Lupin, il travaillait pour divers clans mafieux.
Jigen est l'as de la gâchette, il ne rate jamais sa cible. On le reconnaît très facilement, avec son borsalino vissé sur la tête, cachant ses yeux (surtout dans la version animée), et sa barbe rebelle au niveau du menton.
Contrairement à Lupin, il se méfie de Fujiko (à juste titre), mais son ami ne prend jamais ses avertissements en compte.
D'une manière générale, Jigen est laconique, assez bougon, quoiqu'il lui arrive de partir dans de bons gros délires avec Lupin.
Si Lupin a son Walther P-38, Jigen a son S&W Modèle 19, 357 Magnum, qu'il garde toujours dans le dos, ce qui rajoute quelques points à sa classe naturelle lorsqu'il dégaine.

Ishikawa Goemon, XIIIème du nom :

Descendant de l'illustre voleur Ishikawa Goemon.
Véritable Rônin, Goemon est aussi un assassin. Si Jigen tire plus vite que son ombre, Goemon rivalise avec son sabre ! Le Zantetsu-Ken, un sabre capable de fendre tout ( littéralement, Zantetsu signifie "tranche le fer") ! Feuille, acier, hélicoptère, immeuble de dix étages...
De plus, Goemon est capable de parer n'importe quel tir grâce à son Zantetsu-ken et son incroyable dextérité.
Niveau caractère, Goemon est taciturne, encore moins bavard que Jigen. Il considère les femmes comme une source systématique d'ennuis et de tentation impure à sa condition de samurai. Au départ ennemi de Lupin, il devient vite un renfort efficace, en constante recherche du dépassement de soi. Mais fondamentalement, Goemon est un solitaire qui voue sa vie à la pratique du sabre.

Mine fujiko:

Charmeuse, roublarde, traîtresse, femme fatale, égocentrique, vénale, traîtresse, manipulatrice, amante et...traîtresse, Fujiko use de ses atouts physiques pour embobiner les hommes en général, et Lupin en particulier, fou amoureux d'elle. On sait peu de choses sur elle, mais on peut sentir un véritable attachement envers Lupin et sa bande, chez la miss.
On ne compte plus les fois où elle a trahi Lupin, et encore moins les fois où ce dernier lui a pardonné, au grand dam de Jigen et Goemon, qui voient souvent ses apparitions d'un mauvais oeil.
Au combat, notre voleuse de charme se débrouille mieux que bien, et comme Lupin, elle ne manque pas de gadgets pour se tirer d'affaire.

Koichi Zenigata:

Descendant du fameux Heiji Zenigata, cet inspecteur d'Interpol a dédié sa vie à la poursuite de Lupin. Tel le commissaire Juve à la poursuite de Fantomas, Zenigata ne se sent pleinement vivant que lorsqu'il court aux basques de Lupin, que lorsqu'il hurle à s'en péter la mâchoire "Lupin, je t'arrête!". Son rôle est souvent cantonné au comique de service (surtout dans les anime), mais c'est un inspecteur redoutable d'efficacité, malgré ses nombreux échecs (mais reconnaissons que chasser le Lupin, c'est comme vouloir gravir l'Himalaya !) ! D'ailleurs, il lui est arrivé d'arrêter Lupin !
Si son illustre ancêtre jetait des pièces de monnaie pour arrêter les malfrats, lui jette les menottes, avec de beaux résultats ! De plus, il se débrouille très bien avec un flingue, et mettra plus d'une fois Lupin et Jigen en mauvaise posture.
Zenigata a délaissé sa vie privée depuis longtemps, entièrement dévolu qu'il est à l'arrestation de sa Némésis.


IV- Les séries TV:
Actuellement, il existe trois séries TV, chacune ayant ses qualités , et quelques défauts, mais toutes trois sont indispensables aux fans de Lupin ! A noter qu'à chaque nouvelle série, Lupin arbore une veste de couleur différente.

- La première série - (1971-1972) - Lupin Sansei :

Ici, notre cambrioleur porte une veste verte.
Pionnière en son époque, la première série de Lupin III est aussi l'un des premiers anime au contenu destiné d'abord à un public mature, surtout dans la première moitié de ces 23 épisodes.
Malheureusement trop en avance sur son temps, la série ne rencontre pas le succès. C'est dans ces conditions que l'on fait appel aux jeunes Miyazaki Hayao et Takahata Isao à partir de l'épisode 8 (bien que Masaaki Ôsumi s'est aussi occupé des épisodes 9 et 12), afin de rendre la série plus accessible à un jeune public. La série ne décollant toujours pas, l'arrêt est programmé au vingt-troisième épisode.
Malgré cet échec, la série acquerra plus tard le statut tant envié de série culte. Par exemple, Watanabe Shinichirô avoue s'être beaucoup inspiré des premiers épisodes de
cette série pour son Cowboy Bebop, une autre série culte!

- La deuxième série (1977-1980) - Shin Lupin Sansei :

Veste rouge, cette fois-ci !
Voici la série la plus connue de Lupin III, et également celle qui a connu le plus grand succès! En 155 épisodes, Lupin parcourt le monde à la recherche de trésors à dérober, avec Jigen, Goemon et Fujiko.
Ici, le ton est nettement plus grand public, les dézinguages sont bien moins fréquents que dans la première série, et la part belle est faite aux talents de cambrioleur tacticien de Lupin. Les personnages principaux sont toujours aussi attachants, et c'est avec cette série que Lupin s'impose, encore aujourd'hui, comme un classique incontournable pour une grande majorité du public japonais, notamment grâce à la partition musicale du grand Ohno Yuji, et surtout à son Opening qui est devenu la signature officielle du Lupinverse !

- La troisième série (1984-1985) - Lupin Sansei Part. 3 :

Veste rose pour Lupin !
A l'heure actuelle, il s'agit de la dernière série de Lupin. Malgré un chara-design pas très grâcieux et surtout un choix de couleurs discutable (vestes vert pomme, rose, orange...), cette série est un vrai plaisir à suivre. D'autant plus que le ton est ici plus Hard-Boiled que dans la deuxième série. Le titre du générique d'ouverture, Sexy Adventure, retranscrit parfaitement l'ambiance des 50 épisodes de cette troisième série, qu'il serait injuste de bouder !
Tueurs acharnés, anciennes connaissances, vendetta, organisations mafieuses, etc...nos héros n'y ont pas toujours le beau rôle. A côté de ça, on trouve aussi bien sûr des épisodes plus légers, mais c'est bien le Hard-boiled qui prime ici !

Ces trois séries sont toutes aussi indispensables les unes que les autres. N'hésitez pas, si l'occasion se présente, délestez votre portefeuille, c'est un investissement vite rentabilisé !
Et la grande nouvelle, c'est la prochaine sortie sur les écrans nippons d'une quatrième série ! Elle comportera treize épisodes, et s'intitulera Lupin the third - Mine Fujiko to Iu Onna


V- Les Films :
Actuellement, il existe six films de Lupin III.

1]- Lupin vs Fukusei-ningen (Le secret de Mamo) (1978)
Scénario: Atsushi Yamatoya, Soji Yoshikawa
Réalisation: Soji Yoshikawa
Dans ce premier film, Lupin affronte Mamo, milliardaire, savant fou, dieu autoproclamé, dont le but est de faire dans l'eugénisme. Il souhaite se débarrasser de l'humanité, en n'épargnant que quelques élus, ayant fait preuve de qualités exceptionnelles. Le pauvre fou est tombé amoureux de Fujiko, qui souhaite ardemment que Lupin fasse partie des élus.
Au programme, fusillades, Paris (la ville), courses-poursuites, Duel (le film de Spielberg), mysticisme, clonage, bref, beaucoup d'action dans ce qui est, aux yeux de nombreux fans, le film le plus fidèle à l'esprit du Lupin de Monkey Punch !

2]- Cagliostro no Shirô (Le Château de Cagliostro) (1979)
Scénario: Hayao Miyazaki, Haruya Yamazaki
Réalisation: Hayao Miyazaki
Qui ne connaît pas ce film ?
Suite au casse d'un grand casino, Lupin et Jigen se rendent compte qu'ils ont volé de la Goat money, une reproduction de faux billets tellement parfaite que même les experts se font prendre. Lupin décide alors d'aller à la source de cette fausse monnaie, histoire de se remplir les poches, mais aussi de renouer avec une partie de son passé.
A noter: Miyazaki puise beaucoup dans le Roi et l'Oiseau pour réaliser ce film, mais aussi dans deux épisodes de la première série de Lupin III! Les épisodes 10 ("Sus au faussaire!" - Mécanisme caché dans une tour-horloge / début de l'épisode, où Lupin et Jigen se rendent compte qu'ils ont volé des faux billets, les balancent tous, puis se rendent à la source de cette fabrication!) et 11 ("Quand le septième pont s'écroulera" - Archétype du méchant proche du comte Cagliostro / Lupin capturé / Jeune fille menacée par le méchant, au caractère proche de Clarisse) !
Il faut savoir que, contrairement au premier film, ce n'est pas l'univers caractéristique de Lupin mais celui de Miyazaki que l'on retrouve ici !
En effet, on y retrouve tout ce qui a fait plus tard le sel de la touche Miyazaki : Un univers proche du conte, des décors contemplatifs, la relation nature-civilisation, un méchant typique des premiers films du maître (le château dans le Ciel), une jeune fille pure, volontaire (Nausicaä), une aventure épique !
Le Lupin de ce film est d'ailleurs plus proche d'Arsène Lupin que de son petit-fils ! La plupart des personnages récurrents de l'univers de Lupin III sont éloignés de leurs caractères habituels. De ce fait, ce deuxième film doit être vu comme une introduction à l'oeuvre de Miyazaki, et pas au Lupinverse, au risque de se fourvoyer complètement.
Cela étant dit, Le Château de Cagliostro peut aussi être vu comme un vibrant hommage au film français "Le Roi et l'Oiseau" de Paul Grimault, chef-d'oeuvre à voir absolument !

3]- Babylon no Oogon Densetsu (L'Or de Babylone) (1985)
Scénario: Yoshio Urasawa, Atsushi Yamatoya
Réalisation: Seijun Suzuki, Shigetsugu Yoshida
Lupin part à la chasse au trésor, pistonné par une connaissance, une mystérieuse petite vieille, Rosa. Poursuivis par Zenigata et la Mafia New-Yorkaise, nos amis devront jouer serré pour résoudre les énigmes et éviter les nombreux pièges tendus par leurs ennemis.
Ici, on se trouve dans la partie gros délire à tendance mystique du Lupinverse ! Oui, c'est une des nombreuses facettes de cet univers, et ce film l'assume du début à la fin, totalement abracadabrantesque !

Voyez que le choix vous est donné ! Trois films, trois visions différentes ! Il y a à boire et à manger dans Lupin III, chacun voyage !

4]- Fûma Ichizoku No Inbo (Le Complot du Clan Fûma) (1987)
Scénario: Makoto Naitô
Réalisation: Ozeki Masayuki
Voici le film atypique de la série !
Même si Lupin, Jigen, Fujiko et Zenigata ont plus que leur quota d'apparition et d'importance, la part belle est faite à Goemon!
Nous assistons ici à rien moins que son mariage ! Cependant, la cérémonie est perturbée par un groupe de ninja venus s'emparer d'un vase appartenant à la famille de la mariée. C'est le début d'une chasse au trésor (plus terre-à-terre que celle de l'Or de Babylone !) menée à un rythme haletant, avec très peu de temps mort !
Ce film est le plus court des six, et malgré une qualité d'animation bien au-dessus des cinq autres films, il n'a pas reçu le succès escompté. La faute semblant être en partie imputée au changement volontaire des comédiens de doublage japonais d'origine, la plupart présents depuis la première série, véritables stars. Beaucoup de fans boudèrent donc ce chef-d'oeuvre, à grand tort !

5]- Kutabare! Nostradamus (Adieu Nostradamus!) (1995)
Scénario: Hiroshi Kashiwabara, Shun’ya Ito
Réalisation: Shunya Ito
Après avoir dérobé un diamant d'une valeur d'1,5 millions de dollars lors du carnaval de Rio, Lupin et Jigen se retrouvent pris dans un détournement d'avion. Coïncidence, dans ce même avion, la petite Julia, fille du possible futur président américain sous la garde de Fujiko, se fait kidnapper en vue d'une rançon.
Le problème pour Lupin, c'est qu'avant de se faire enlever, la petite Julia a malencontreusement pris le diamant si durement volé ! Bref, il faut sauver [barré]le diamant[/barré] Julia !
La secte de Nostradamus, responsable de cet enlèvement, cherche en fait à s'emparer du livre des prophéties de Nostradamus, que possède le père de Julia.
Le film repose beaucoup sur le lieu central de l'intrigue, la gigantesque tour construite par le père de Julia, avec ses innombrables systèmes de défense, ainsi que sur la petite Julia, bringuebalée entre ses ravisseurs et la bande à Lupin !

6]- Dead or Alive (Mort ou vif) (1996)
Scénario: Hiroshi Kashiwabara
Réalisation: Monkey Punch (supervision), Hiroyuki Yano
Supervisé par Monkey Punch ! Ce qui ne veut pas dire qu'il est aux commandes du film, ce qui est dommage, car les quelques scènes qu'il réalise portent sa patte à merveille !
Lupin cherche à s'accaparer le trésor national de Zufu, état dictatorial, et pour ce faire, il doit enlever Emerah, la fille du général Kubikari, le dictateur du coin, qui détiendrait les secrets de ce trésor. Sur sa route, Lupin devra faire avec les nombreux chasseurs de primes à ses trousses, ainsi qu'avec l'inspecteur Zenigata, déterminé à enfin arrêter le roi de la cambriole!
Voici donc le dernier film en date ! Il y a au moins un point sur lequel on sent la touche de Monkey Punch, c'est le jeu de dupes auquel il nous convie! On ne sait jamais vraiment qui est qui! De même, graphiquement, on sent aussi une influence plus nette du trait de l'auteur !
Un film à voir absolument !


VI- Les téléfilms :
Faire un résumé de chacun des téléfilms sortis depuis le premier serait un vrai défi! D'autant plus que je ne les ai pas tous vus!
Le premier téléfilm a été diffusé en 1989. Depuis, quasiment chaque année voit la diffusion d'un nouveau film à la TV japonaise. L'intérêt et la qualité technique sont très variables d'une année sur l'autre, et le très très bon côtoie le très très moyen.
1989- Bye Bye Liberty Kiki Ippatsu!
1990- Hemingway Paper no Nazô
1991- Napoléon no Jisho wo Ubae
1992- Russia Yori Ai O Komete
1993- Lupin Ansatsu Shirei
1994- Moeyo ZantetsuKen
1995- Harimao no Zaiho wo oe!!
1996- Twilight Gemini no Himitsu
1997- Walther P-38
1998- Honô no Kioku - Tôkyô Crisis
1999- Ai no Da Kaapo
2000- One Dollar Money Wars
2001- Alcatraz Connection
2002- First Contact
2003- Takara Henkyaku Daisakusen
2004- Nusumareta Lupin
2005- Tenshi no Tactics - Yumeno Kakera wa Koroshi no Kaori
2006- Seven Days Rhapsody
2007- Kiri no Elusive
2008- Sweet Lost Night - Maho no Lamp wa Akumu no Yokan
2010- The Last Job
2011- Chi no kokuin - Eien no Mermaid


VII- Les OAV :
Il existe deux OAV de Lupin III.

- La première, Ikiteita Majûtsushi (2002), remet sur le devant de la scène un personnage de la première série, Pycal le Magicien! Néanmoins, l'OAV étant trop court (48 minutes), ce pauvre Pycal manque de relief.

La seconde, Green Versus Red (2008) est assez...spéciale...puisqu'elle met en scène plusieurs Lupin se disputant le titre de vrai Lupin !
les auteurs jouant sur le fait qu'il existe autant de Lupin III que les multiples séries et films (veste rouge, verte, rose).
Il s'agit vraiment d'un film à voir lorsqu'on connaît bien l'univers du cambrioleur, mais même ainsi, on se sent perdu, alors imgainez du point de vue d'un néophyte !

VIII- Les Autres :
Pour compléter le tout, signalons qu'il existe également:
- Un film officiel (parce que les fans sont très actifs!) en prise de vue réelle. Sorti en 1974, il est titré "Lupin Sansei: Nenriki Chin Sakusen".
- Un téléfilm animé crossover, réunissant Lupin III et Détective Conan ! Sorti en 2009.
- Un anime pilote de 15 minutes environ, diffusé en 1969, appelé Secret Files par la suite. Quelques passages sont repris (mais avec un chara-design changé) dans les premiers épisodes de la première série.
- Une comédie musicale (1998) !
- Deux spots publicitaires pour Esso (en 1995 et 1998) mettant Lupin en scène !
- Enfin, il existe aussi quelques jeux vidéo de Lupin III !

IX- Tout ça c'est bien beau, Fëanor, mais en France, qu'est-ce qu'on peut trouver (officiellement) ?

Nous ne sommes hélas pas aussi bien lottis que nos amis italiens, mais y a quand même de quoi faire !

A] - Les séries :
Quelques épisodes de la deuxième série sont sortis en VHS. Mais pour des versions intégrales, il a fallu attendre les années 2000 et l'avènement du DVD !
- La première série est sortie en France en version intégrale, sous le titre "Edgar de la Cambriole", avec une excellente VF et un générique très rythmé ! A découvrir sans délai !

- La deuxième série est passée en France à la TV, en 1985, sous le titre "Edgar, Détective Cambrioleur". Hélas, seul le premier tiers, 52 épisodes (sur 155), a été diffusé. Bien que sortie en DVD (VO - VF d'époque, non-censurée, même s'il manque quelques scènes, certainement dû à un oubli), les 103 épisodes restants sont toujours inédits.

- Malheureusement, il n'existe aucune édition française à ce jour de la troisième série...

B] - Les films :
Tous les films sont sortis en France !
Chez IDP, on trouve les quatre premiers films, avec le même casting VF que celui de la première série.
Chez Dybex, on trouve les deux derniers films, avec un casting VF différent de celui d'IDP.

Il faut aussi savoir qu'il existe différentes versions françaises des deux premiers films, Le Secret de Mamo et Le Château de Cagliostro !
En effet, Le Secret de Mamo est sorti au cinéma en France, sous le titre de Lupin III !
La VHS est sortie chez Super Vidéo en 1980 !
De même, Le Château de Cagliostro est sorti au cinéma sous le titre Vidocq contre Cagliostro ! Une version hélas censurée, avec notamment la disparition pure et simple de Goemon !
La VHS est sortie en 1983.
Par la suite, l'éditeur Manga Vidéo a édité une version non censurée en 1996, avec un nouveau doublage, au casting et à l'adaptation très discutables.

C] - Les téléfilms :
Très peu de téléfilms sont sortis en France, par rapport à l'énorme quantité de la production japonaise.

- Goodbye Lady Liberty (1989) - Manga Vidéo
Le premier téléfilm sorti en France (2002), mais aussi le premier téléfilm de Lupin III !
Alors qu'il pensait se ranger définitivement, Lupin se retrouve à sec, à cause d'une petite amie trop dépensière. ça tombe bien, Jigen a besoin de renfort pour venger un vieil ami.
Ce tout premier téléfilm remet notre cambrioleur sur les rails ! Un film très sympathique qui arrive après deux ans de vaches maigres au Japon (la troisième série étant terminée depuis 85 et le dernier film datant de 87)! L'ambiance des premières minutes est donc très importante, et rappelle un peu le premier épisode de la deuxième série! Une très bonne introduction à l'univers de Lupin III !

- Le Dictionnaire de Napoléon (1991) - IDP
Ici, il est question d'une course de voitures à travers la France, mais surtout d'un complot du G7 pour s'emparer du trésor de la famille Lupin !
Un téléfilm techniquement très limité, avec un tas d'incohérences du genre "plus c'est gros, plus ça passe" ! Néanmoins, je lui trouve un certain charme ! Mais ce n'est certainement pas le téléfilm qu'il faut voir pour commencer !

- Destination Danger (1993) - Dybex
Lupin donne un coup de main à Zenigata, au trente-sixième dessous après s'être fait retirer la traque de son voleur préféré, au profit de Keith, un mercenaire engagé par Interpol pour l'assassiner. Histoire de se faire un peu de sous, la bande à Lupin s'empare d'un sous-marin atomique, ce qui attire la convoitise de nombreux pays, mais surtout celle d'un trafiquant d'armes.
Personnages assez bien exploités, avec une certaine mise en avant (peu présente dans les séries) d'une romance pour Jigen !

- Le Dragon Maudit (1994) - Dybex
Lupin tente de réussir là où son illustre grand-père a échoué, s'emparer de la statuette du Dragon d'or, perdue dans l'épave du Titanic ! A cela s'ajoutent la mafia de Hong Kong, une vieille connaissance de Goemon et l'ami Zenigata aux trousses de Lupin !
Un bon épisode, qui a la particularité assez appréciable de s'inspirer du chara-design de la première série de Lupin III !

- Le trésor d'Harimao (1995) - Dybex
A la recherche du trésor du pirate Harimao, Lupin se confronte à une organisation néo-nazie, aidé par Lord Archer, vériatble James Bond vivant...et vieillissant, lui aussi intéressé par le trésor légendaire du pirate.

- Le secret du Twilight Gemini (1996) - Dybex
Une chasse au trésor de plus, une! Le diamant Twilight serait la clef d'un trésor caché dans le désert marocain. En parallèle de cette chasse au trésor, la tribue Gelt lutte pour sa reconnaissance par le pouvoir en place, et Lupin se retrouvera, par la force des choses, embarqué dans cette révolte.

- Episode 0 - First Contact (2002) - IDP
Dans ce téléfilm, vous apprendrez comment Lupin, Jigen, Goemon et Fujiko se sont rencontrés !
Voilà un téléfilm qui rend un vibrant hommage à la première série de Lupin III! Beaucoup de scènes de First Contact sont en fait des références non-dissimulées à plusieurs passages de la première série! De ce fait, il s'agit là d'une très bonne introduction à l'univers de Lupin III pour les néophytes ! A savourer sans modération! Personnellement mon préféré !

- Opération Diamant (2003) - IDP
Voici le téléfilm le plus récent édité en France.
En Espagne, la Cathédrale de la Sagrada Familia cache un trésor inestimable! Si en plus, il s'agit d'honorer la mémoire d'un ami disparu, pourquoi Lupin s'abstiendrait-il ?
Un des plus beaux téléfilms sortis en France ! De plus, l'ambiance n'est pas sans rappeler "Ocean's Eleven" ! A voir !

D] - Les doublages :
Au Japon, le doublage de Lupin III, c'est sacré ! Il n'y a qu'à voir l'accueil froid que reçut le complot du clan Fûma pour le constater. En effet, Kazuhide Tomonaga souhaitait apporter quelque chose de neuf à la licence, et il en est venu à penser que le casting des comédiens, inchangé pour la majorité depuis la première série, devait être totalement refait, pour poser un nouveau regard sur les personnages et leur façon de s'exprimer (il semble que le "Fuuuuujiko-Chan" de Yasuo Yamada avait tendance à irriter Tomonaga, ainsi que l'influence trop présente des seiyû) ! Résultat, colère des fans.
Malheureusement, les seiyû, comme tout être humain, ne sont guère immortels, et la licence animée de Lupin III existe depuis plus de quarante ans !

A l'origine, Lupin est joué par le grand Yasuo Yamada (entre autres voix japonaise de Clint Eastwood), qui a apporté au célèbre cambrioleur tout le charme et les intonations qu'on lui connaît. Mais en 1995, une hémorragie cérébrale l'emporte, et le pauvre Lupin se retrouve aphone.
C'est une lourde responsabilité qui repose alors sur les épaules de son successeur, Kanichi Kurata, qui reprend le ton et les tics de Yamada, avec plus ou moins de réussite. Mais il est adopté.

Jigen est joué par le grand Kobayashi Kiyoshi depuis le début. On l'a aussi entendu dans Space Adventure Cobra (Cristal Bowie) ou plus récemment dans Death Note (Watari).

Goemon est interprété par Makio Inoue, aussi connu pour être le premier seiyû d'Albator (Harlock) dans les deux premières séries, ainsi que dans les films de Galaxy Express 999 et l'Arcadia de ma jeunesse.

Fujiko est doublée depuis la deuxième série par Eiko Masuyama, succédant à Yukiko Nikaido. Eiko Masuyama est aussi célèbre pour avoir interprété Honey Kisaragi dans Cutey Honey.

Zenigata est joué par Gôro Naya, qu'on a aussi pu entendre dans Nausicaä de la vallée du vent, dans le rôle de Lord Yupa. Atteint d'un cancer de la gorge, les scénaristes des téléfilms décidèrent de limiter les apparitions de Zenigata, plutôt que de changer de seiyû dans les téléfilms des années 2000. Une attention très respectueuse et touchante, mais qui priva les fans de l'inspecteur chevronné et pugnace de ses grands accès de colère...

Un tout nouveau casting de Seiyû a eu lieu l'année dernière (en vue du nouveau téléfilm), dont seuls Kanichi Kurata et Kobayashi Kiyoshi sont les rescapés. Ce casting devrait vraisemblablement rester le même pour les années à venir.
Les nouvelles voix :
Zenigata : Kôichi Yamadera (Spike Spiegel dans Cowboy Bebop, Harlock dans Harlock Saga, Ryoji Kaji dans Neon Genesis Evangelion)
Goemon : Daisuke Namikawa (Fye dans Tsubasa Reservoir Chronicle, Ulquiorra dans Bleach, Mistgun dans Fairytail)
Fujiko Mine : Miyuki Sawashiro (Saeko Busujima dans Highschool of the dead, Lag Seeing dans Tegami Bachi, Canaan dans la série éponyme)

En France, Lupin et les autres ont plusieurs voix, suivant les éditions, et ma préférence va sans conteste à la version IDP.
Côté IDP, Lupin est interprété par le remarquable Philippe Ogouz.
Philippe Ogouz, connu pour avoir joué Musclor, Capitaine Flam, Ken le Survivant, et déjà Lupin à l'époque, dans la diffusion à la TV de la deuxième série, mais aussi au cinéma, dans Vidocq contre Cagliostro.
Côté Dybex, c'est Bruno Magne (Vash the Stampede dans Trigun, Toguro dans Yu Yu Hakushô, Franky dans One Piece, Shou Tucker dans Fullmetal Alchemist...) qui incarne Lupin.

Jigen est interprété, chez IDP par l'immense Philippe Peythieu ! Homer Simpson, le Pingouin dans la plupart des séries animées de Batman, ainsi que dans le film de Tim Burton, Batman Returns.
Chez Dybex, c'est Hervé Caradec (Walter dans Hellsing, Cliff Cesar dans Trigun...) qui s'y colle. La comparaison est en défaveur de Caradec, à mes oreilles en tout cas. Difficile, en même temps, de se mesurer à l'une des plus grandes voix du doublage français !

Goemon est joué, chez IDP, par Jean Barney. Peu coutumier du doublage d'anime, on le reconnaît néanmoins facilement, une fois qu'on l'a entendu, ce qui est d'ailleurs la marque des plus grands comédiens de doublage ! J Jonah Jameson dans la trilogie Spider-Man de Sam Raimi, parmi ses doublages cinéma les plus connus.
On a plus de chance de l'entendre dans de nombreuses séries TV, comme Dexter, ou beaucoup de séries policières ou procédurières, dans lesquelles il campe souvent un chef de police ou un juge, sa voix grave aidant beaucoup à jouer les hommes d'autorité.
Quoi qu'il en soit, il est à mon avis le meilleur choix possible pour interpréter le Rônin au Zantetsu.
chez Dybex, c'est Constantin Pappas (Yusuke Urameshi dans Yu Yu Hakushô, Harvey Dent dans The Dark Knight de Nolan) qui interprète très bien Goemon !
Mais je préfère quand même Jean Barney.

Fujiko Mine est jouée par Catherine Lafond chez IDP. Catherine Lafond est, comme tous ses camarades du cast IDP, une comédienne de doublage expérimentée, puisqu'on l'a très souvent entendue dans nombre de séries animées, comme Phénicia dans Goldorak (deuxième voix), Emeraldas et Mima dans Albator 84, Jem dans Jem et les hologrammes, Eole dans Clémentine, Jane Royal dans Cobra, etc...On a aussi pu l'entendre très fréquemment dans beaucoup de séries TV des années 80-90, et spécialement dans Columbo, où elle interpréta beaucoup de personnages féminins. Sa voix au timbre très sensuel colle à merveille au personnage de Fujiko.
Nathalie Homs (Helena dans Hellsing, Anko Uehara dans GTO, Lyra dans Fullmetal Alchemist 1ère série) s'en tire honorablement chez Dybex (comme la plupart des comédiens d'ailleurs) mais fait quand même pâle figure face au casting IDP (comme la plupart des comédiens de Dybex, d'ailleurs).

Enfin, Zenigata est joué par Patrick Messe chez IDP (Bruce Wayne dans Batman la Relève, Rei dans Ken le Survivant, Walter Bishop dans la série Fringe...). L'énergie que Patrick déploie en tant que Gaston "Vieille Branche" Lacogne est absolument stupéfiante. Il faut l'entendre se péter les cordes vocales à chaque course-poursuite avec Lupin ! De grands moments !
Chez Dybex, c'est Constantin Pappas qui joue l'inspecteur, mais je le préfère dans le rôle de Goemon.

Je ne suis pas très subtil, alors vous comprendrez vite que ma préférence dans le doublage VF va largement vers le cast IDP. Cela dit, que cela ne vous empêche pas de voir les titres sortis chez Dybex, car ils valent vraiment le détour !

A noter que pour rester cohérent avec le doublage de la deuxième série, les noms de certains des personnages, chez IDP, ont été changés. Lupin III devient Edgar de la Cambriole (question de droits), Fujiko Mine devient Magali Mine et Zenigata Koichi devient Gaston Lacogne, puisqu'ils étaient nommés ainsi à l'époque.
Chez Dybex, Lupin devient simplement Rupan, le reste des noms du cast est inchangé.

Enfin, les doublages de Goodbye Lady Liberty et Le Château de Cagliostro comportent tous deux un cast totalement différent, ayant été doublés quelques années avant.
Sans être mauvais, ils ne supportent pas la comparaison avec les équipes actuelles, même si le cast de Lady Liberty comportait quand même dans ses rangs le grand Patrick béthune (Jack Bauer dans 24) dans le rôle de Goemon.

X- En résumé, qu'est-ce qu'on peut retenir d'une série comme Lupin III ?
Lupin III est une série pionnière, qui a inspiré un nombre incroyable de futurs animateurs, au Japon comme ailleurs.
Saviez-vous que par exemple, on peut retrouver dans certains épisodes de Batman TAS des références au film Le Château de Cagliostro ?
Saviez-vous que le personnage de Jigen avait fait quelques caméos dans certaines séries animées américaines, comme les Animaniacs, ou encore Samurai Jack ?
Saviez-vous qu'un nombre ahurissant d'anime ou de manga faisaient de nombreux clins d'oeil à cette série mythique ?
Saviez-vous que le studio Ankama regorge de fans de Lupin III ?

L'héritage de Lupin III, c'est une influence reconnue dans le monde entier, et des personnages archétypaux qui seront très souvent repris. Lupin III est le papa plus ou moins légitime de nombre de vos héros de jeunesse !
Cobra, Ryô Saeba (City Hunter), les Cat's Eye, Cowboy Bebop, Desert Punk, ceux-là et des tas d'autres encore !
Peu d'entre eux existeraient si Lupin III n'était pas un jour sorti de la plume, maladroite au début mais tellement passionnée, de Monkey Punch!

Attention ! Qui s'approche un jour de Lupin III en ressortira à jamais changé !
Vous voilà prévenus !

Pour finir, je vous conseille de vous rendre dans un excellent forum sympathique, spécialisé dans les aventures du Gentleman Cambrioleur, le Forum Edgar de la Cambriole, afin d'en savoir plus sur le Lupinverse.

Voili voilou ! ^^
Plus tard, je posterai aussi mes revues sur les épisodes de la première série ! Les deux premiers que j'ai déjà postés ailleurs, puis la suite, que je suis en train d'écrire.
_________________
"Demons Run when a Good Man goes to War"

====

"le flood n'est pas un style" Cool

Akiko


Last edited by Fëanor Curufinwë on Tue 3 Feb - 19:55 (2015); edited 3 times in total
Back to top
Publicité






PostPosted: Tue 3 Feb - 13:21 (2015)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
veggie11
Modérateur

Offline

Joined: 22 Nov 2014
Posts: 660
Localisation: Valais central (Alpes suisses)
Féminin Poissons (20fev-20mar) 蛇 Serpent
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: Tue 3 Feb - 14:16 (2015)    Post subject: Lupin III Reply with quote

C'est une très bonne idée de faire revivre ce topic prolifère sur Animeland et qui mérite d'être remis à jour ici ! Juste une remarque pour les mangas : les spin-off ne sont pas scénarisés par Monkey Punch; du moins ce n'est pas officiel. Certes il est mentionné comme ''scénariste'' sur la couverture, mais il faut plutôt comprendre ''auteur original'' sinon j'aurai reconnu son style d'histoire. Ces mangas sont souvent plus proches de l'ambiance des séries TV, à quelques exceptions près. Sinon il manque aussi les spin-off consacrés à un personnage en particulier et le one-shot Omnibus, mais j'y reviendrai dans un autre topic sur le manga où je reparlerai de ces différentes séries !
_________________
Titres méconnus et doublages égarés, voilà les deux principaux thèmes qui nourrissent ma passion pour les anime.

En pleine découverte des comics de super-héros.
Back to top
Visit poster’s website
Fëanor Curufinwë


Offline

Joined: 23 Nov 2014
Posts: 941
Localisation: le Kobayashi-maru
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 猴 Singe
Point(s): 1
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: Tue 3 Feb - 18:01 (2015)    Post subject: Lupin III Reply with quote

Pour les manga, n'ayant pas lu les spin-off, je fais confiance à ton jugement, et j'ai changé le titre de "scénario" à "supervision" !
C'est un peu comme Kurumada avec Lost Canvas, d'une certaine manière !
Sinon, je me suis corrigé sur des phrases, et je vois que j'ai encore des trucs à faire, en dehors des mises à jour naturellement !
Je me rends compte par exemple que j'use et abuse des points d'exclamation ! Je suis trop enthousiaste et c'est fatigant à la longue ! Laughing
_________________
"Demons Run when a Good Man goes to War"

====

"le flood n'est pas un style" Cool

Akiko
Back to top
Fëanor Curufinwë


Offline

Joined: 23 Nov 2014
Posts: 941
Localisation: le Kobayashi-maru
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 猴 Singe
Point(s): 1
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: Tue 3 Feb - 20:07 (2015)    Post subject: Lupin III Reply with quote

Lupin III - Edgar de la Cambriole
Série 1 - Episode 1
Lupin Ha Moete Iru Ka...?!
Edgar Brûle-t-il ?


"- Alors vous voulez que je l'accompagne dans la mort ? Désolée, mais c'est impossible, Lupin est immortel !
- Plus maintenant.
"


Durant un faux Grand Prix de Formule 1, le célèbre Lupin (Edgar en VF) troisième du nom devra se dépêtrer du piège dans lequel l'organisation criminelle Scorpion l'a amené pour mettre un terme à sa vie.
Il est aidé par Jigen Daisuke, tireur d'élite, ainsi que par Fujiko Mine (Magali Mine en VF), qui espionne l'organisation Scorpion.
L'inspecteur Zenigata (ou Lacogne en VF), infatigable Némésis de Lupin, participe aussi au Grand Prix, sans savoir quel en est le but véritable, avec pour seule intention d'arrêter Lupin


Cinq milliards de yen investis de leur propre poche pour se débarrasser d'un seul homme, voilà qui vous donne une bonne idée du danger que Lupin inspire à ses ennemis.
D'une manière générale, ce premier épisode remplit son office d'introduction à l'univers du gentleman cambrioleur avec un certain brio.
Et pourtant, dès les premières secondes on nous plonge dans un plat déjà préparé, bien chaud, et vous arrivez sans savoir ce que vous allez manger ! Eh bien, faites vous à cette idée, parce que c'est justement une des caractéristiques de Lupin III !

Une course automobile, des personnages qui se connaissent depuis un bout de temps, des ennemis puissants, un inspecteur obsédé à l'idée d'attraper l'énergumène, ce qui implique donc une réputation de Lupin qui n'est plus à faire et, forcément, un Lupin qui a de la bouteille !

Vous avez devant vous quelque chose d'à la fois neuf (la première série de Lupin III) et ancien (les personnages se connaissent, etc... je vais pas vous la refaire). Beaucoup d'épisodes des séries Lupin III vous amèneront en plein milieu de l'action, sans vous attendre ! On se surprend très vite à apprécier cette délicieuse sensation d'être perdu ! Tout simplement parce que si l'histoire du jour vous échappe (ce qui est rarement le cas), vous vous raccrocherez inévitablement aux (anti-)héros !
Oui, vous apprendrez assez vite à les connaître, ces personnages hauts en couleurs, et vous aurez votre chouchou !

Donc, j'en reviens à l'épisode. Comme je le disais, il remplit parfaitement son rôle d'épisode 1 ! Les personnages sont clairement établis !

Lupin échappe aux nombreux pièges sur la route et fait preuve d'une dextérité étonnante. Il sait user de nombreux stratagèmes et autres duperies pour arriver à ses fins. C'est un voyou, dans la tradition familiale, et il est terriblement bon dans ce qu'il fait. Très sûr de lui dans ses coups, il semble toujours avoir une solution de secours, ce qui lui permet d'échapper aux griffes de Zenigata. Il n'a cependant qu'une faiblesse : Son attirance irraisonnée pour la gente féminine, et Fujiko en particulier, qui n'hésite jamais à en profiter pour le manipuler. Mais Lupin n'en est-il pas conscient, finalement ? Il semble en effet savoir à quoi s'attendre avec la Miss, et accepte avec joie les règles de ce jeu, dans lequel, encore une fois, il excelle !

"Lupin... Depuis combien d'années suis-je à ta poursuite ? Notre sang... Notre destinée... Ah, si tu n'étais pas le petit-fils d'Arsène Lupin... Et si je n'étais pas celui de Zenigata Heiji... Mais je vais t'arrêter, crois-moi. Tu n'es qu'une vermine arrogante. Mais aujourd'hui, c'est fini. Oui, aujourd'hui, je vais t'avoir !"

Zenigata poursuit Lupin sans relâche, sans savoir un seul instant que la course est truquée. Opiniâtre, voilà ce qui caractérise le mieux Zenigata. Certes, il lui arrive de manquer de finesse dans ses déductions; Certes, il se fait avoir par la bande à Lupin, mais jamais il n'abandonne.

Jigen Daisuke, froid dans ses raisonnements, cool dans son attitude ! Il n'a pas grand-chose à faire dans cet épisode, à part
lorsqu'il vient en aide à Lupin pour tromper l'inspecteur
. Au contraire de son acolyte, il ne semble pas succomber aux charmes de Fujiko, mais il lui arrive aussi d'être trop confiant avec elle.

"- Tu viens me faire payer ma trahison ?
- Pas du tout. La trahison fait partie des accessoires de la femme... Si je m'en faisais pour ça, je ne pourrais pas vous aimer.
"

Fujiko, femme fatale, fausse fille en détresse. Elle sait user de ses charmes pour parvenir à ses fins, quel qu'en soit le prix, même s'il faut trahir ses compagnons ! Elle est l'élément perturbateur, l'indépendante, l'inconnue dans l'équation, la variable, qui agira toujours plus ou moins selon son propre intérêt.

La série possède un ton adulte (du moins pour le moment), jonglant entre le hard-boiled (scènes de fusillades, meurtres communs) et le fripon (Fujiko), et pour le coup, la réalisation est certes d'époque (1971), mais elle se permet quelques influences cinématographiques dans sa mise en scène, en particulier envers Easy Rider (1969) et ses effets de transition psychédélique entre deux scènes !

Voilà qu'à la fin de l'épisode, vous avez déjà une bonne partie des cartes en main, même s'il reste encore des choses à découvrir.
A suivre, donc !
N'est-ce pas ?Very Happy
Les épisodes suivants devraient dévoiler d'autres facettes de nos malfaiteurs préférés, Stay Tuned !
_________________
"Demons Run when a Good Man goes to War"

====

"le flood n'est pas un style" Cool

Akiko
Back to top
Fëanor Curufinwë


Offline

Joined: 23 Nov 2014
Posts: 941
Localisation: le Kobayashi-maru
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 猴 Singe
Point(s): 1
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: Tue 3 Feb - 20:12 (2015)    Post subject: Lupin III Reply with quote

Lupin III - Edgar de la Cambriole
Série 1 - Episode 2
Majutsushi to yobareta Otoko
Celui qu'on appelait le Magicien


"- Dites-moi d'abord votre nom.
- Pycal.
- Comme la liqueur chinoise ? Quel nom enivrant."

Deux hommes en imper et chapeaux noirs entrent de force dans la chambre d'un homme et le criblent de balles à coups de mitraillette. L'homme tombe de son lit, apparemment mort.
Alors que les assassins quittent l'endroit, l'homme se relève comme si de rien n'était.
Cet homme répond au nom de Pycal, et il est l'amant de Fujiko, semble-t-il !
Fujiko s'est d'ailleurs installée chez Lupin, sans donner de raison sur le terrible état dans lequel ils l'ont trouvée.

Pycal vient ensuite chercher Fujiko, sans se soucier aucunement de Lupin et Jigen. De fait, leurs armes n'ont aucun effet sur lui.
C'est après avoir littéralement fait flamber le salon qu'il quitte les lieux, en ayant emporté Fujiko, impuissante, sous le bras.

Qui est ce Pycal ? Quel est son rapport avec Fujiko ? Comment réalise-t-il ses tours de magie ? Et surtout, d'où lui vient cette invincibilité (même un lance-roquette ne lui fait rien) ?

C'est toute l'intrigue de l'épisode de la semaine !
La relation de Fujiko avec Pycal et Lupin, ainsi que le mystère entourant Pycal et les diapositives qu'il cherche ardemment, font tout le sel de l'histoire !
Cette invincibilité et cet acharnement de Pycal lui donnent d'ailleurs un air de Terminator, bien avant l'heure !
Fujiko joue sur plusieurs plans, trahissant à la fois Pycal et Lupin. Et pourtant, si elle semble n'être intéressée que par la fortune que les diapositives pourraient lui apporter, elle montre également un certain attachement envers ses deux amants, et ne souhaite pas les voir mourir.

Majutsushi to yobareta Otoko pose encore d'autres bases à la fondation Lupin III. On y apprend que les choses ne sont pas toujours ce qu'elles semblent être, et qu'il ne faut pas se fier aux apparences ! Une maxime qui vaut d'ailleurs autant pour le Magicien Pycal que pour la terrible Fujiko !
L'épisode en lui-même nous montre aussi un Lupin qui n'est pas que cambrioleur ou stratège de génie. Il sait aussi être implacable envers ses ennemis. Ce n'est pas un enfant de choeur.

Et Jigen non plus.. On découvre ici qu'il sait manier le flingue, et même qu'il a toutes les qualités d'un tireur d'élite ! De plus, il ne fait absolument pas confiance à Fujiko, qui les a trahis plus d'une fois, semble-t-il.


Loin d'être des héros, nos fripouilles montrent ici toute l'étendue de leurs compétences en dézinguage de masse ! Lance-flammes, lance-roquette, gatling, grenades, etc. !
Face aux pires racailles de la pègre, il faut aussi faire preuve de jugeote ! Mais on n'est jamais loin d'une exécution en bonne et due forme, et Lupin, pourtant habitué aux coups de poignard dans le dos, n'était pas loin de côtoyer les poissons, ou plutôt les poulpes (qu'il a en horreur !) !

Un épisode très intéressant à plusieurs titres, donc, qui connut une suite sous forme d'OVA en 2002, sous le titre "Ikiteita Majutsushi", preuve que Pycal a marqué durablement les esprits !
_________________
"Demons Run when a Good Man goes to War"

====

"le flood n'est pas un style" Cool

Akiko
Back to top
veggie11
Modérateur

Offline

Joined: 22 Nov 2014
Posts: 660
Localisation: Valais central (Alpes suisses)
Féminin Poissons (20fev-20mar) 蛇 Serpent
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: Tue 3 Feb - 20:23 (2015)    Post subject: Lupin III Reply with quote

Mes fiches pour Planète Jeunesse consacrées à trois oeuvres de la saga :

http://www.planete-jeunesse.com/fiche-2314-edgar-de-la-cambriole.html

http://www.planete-jeunesse.com/fiche-2309-lupin-iii-film-4-le-complot-du-clan-fuma.html

http://www.planete-jeunesse.com/fiche-2398-lupin-iii-film-6-mort-ou-vif.html

Je réaliserai peut-être celle de Destination Danger, mais rien n'est certain encore.
_________________
Titres méconnus et doublages égarés, voilà les deux principaux thèmes qui nourrissent ma passion pour les anime.

En pleine découverte des comics de super-héros.
Back to top
Visit poster’s website
mauser91


Offline

Joined: 22 Nov 2014
Posts: 219
Localisation: Là ou je suis ^^
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 羊 Chèvre
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: Wed 4 Feb - 14:54 (2015)    Post subject: Lupin III Reply with quote

Excellente présentation de cette série Culte, Féfé ^^ Pour ma part, j'ai à mon actif pour Planète Jeunesse, L'Or de Babylone, que je trouve très sympa mais j'aurais largement préféré le projet de Mamoru Oshii...
Back to top
veggie11
Modérateur

Offline

Joined: 22 Nov 2014
Posts: 660
Localisation: Valais central (Alpes suisses)
Féminin Poissons (20fev-20mar) 蛇 Serpent
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: Wed 4 Feb - 19:10 (2015)    Post subject: Lupin III Reply with quote

Mauser, la fiche du Trésor d'Harimao est libre et je ne pense pas la prendre. Est-ce que ça t'intéresse ?
_________________
Titres méconnus et doublages égarés, voilà les deux principaux thèmes qui nourrissent ma passion pour les anime.

En pleine découverte des comics de super-héros.
Back to top
Visit poster’s website
mauser91


Offline

Joined: 22 Nov 2014
Posts: 219
Localisation: Là ou je suis ^^
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 羊 Chèvre
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: Thu 5 Feb - 10:10 (2015)    Post subject: Lupin III Reply with quote

Pourquoi pas, mais avec toutes celles que j'ai à faire, je pense qu'elle attendra ^^
Back to top
veggie11
Modérateur

Offline

Joined: 22 Nov 2014
Posts: 660
Localisation: Valais central (Alpes suisses)
Féminin Poissons (20fev-20mar) 蛇 Serpent
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: Thu 5 Feb - 11:36 (2015)    Post subject: Lupin III Reply with quote

Je suis sûre qu'elle sera excellente ^^


Bon, je viens de faire un peu le tour du topic sur Animeland et j'ai constaté que mes premiers essais étaient assez bordéliques et tournaient surtout en pugilat autour de ce que je n'aimais pas dans Le Château de Cagliostro (en fait je me suis surtout inscrite sur Animeland pour ça). Avec le recul, j'aimerai commencer ce nouveau topic différemment et je commencerai donc par un transfert de mes critiques plus pertinentes et constructives. Tout d'abord celle sur la série TV 1 :


Quote:
Suite à ma critique du ''Château de Cagliostro, je reprend ici la discussion sur les films/séries Tv et autres téléfilms pour vous faire part de ce que je pense des épisodes de la série Tv 1 et notamment ceux réalisés par Miyazaki et Takahata


À mon avis, cette première (et mythique) saison Tv 1 était très intéressante dans la majorité de ses épisodes, si on excepte les tout derniers (à partir du 18) que j'ai franchement très peu aimée. Les scénarios étaient intéressants dans l'ensemble, on y sent un ton assez mature, sombre sans néanmoins négliger l'humour.

Je regrette juste que les personnages n'aient pas été très développés psychologiquement parlant (si on excepte Lupin de temps à autre) et surtout que leur background n'ait pas été exploité (sauf Fujiko, mais c'était un chapitre du manga). Il y avait matière à se concentrer davantage sur un des personnages, le mettre face à une situation perturbante ou autre qui dévoilerait davantage un pan de sa personnalité. Il est vrai après tout que la très courte durée de la série n'a pas permis de développement très approfondi. Par chance, les saisons Tv 2 et 3 s'en chargeront par la suite.


 Je regrette juste que les personnages n'aient pas été très développés psychologiquement parlant (si on excepte Lupin de temps à autre) et surtout que leur background n'ait pas été exploité (sauf Fujiko, mais c'était un chapitre du manga). Il y avait matière à se concentrer davantage sur un des personnages, le mettre face à une situation perturbante ou autre qui dévoilerait davantage un pan de sa personnalité. Il est vrai après tout que la très courte durée de la série n'a pas permis de développement très approfondi. Par chance, les saisons Tv 2 et 3 s'en chargeront par la suite.

J'ai toujours préféré les premiers épisodes de la série (du 1 au 6) par leur aspect sombre et plus réaliste, mais ceux réalisés par le tandem Miyazaki/Takahata sont fort savoureux également, notamment le 8 que j'ai beaucoup apprécié (en Vf comme en Vo d'ailleurs), le 9 (qui comme dit plus haut était une adaptation réussie d'un chapitre du manga), le 13 ou encore le 15 (La réplique de Zenigata est à hurler en Vf : ''AVOUE QUE TU AS ÉTÉ SURPRIS PAR MON QI... AH ! AH ! AH ! Cui cui !''
.

J'ai été (comme beaucoup j'imagine) très déçue des relations très pacifiques qui règnent entre la bande à partir du 18 : tout le monde il est gentil, tout le monde est beau, etc. On ne ressent plus cette tension qui régnait dans les tous premiers épisodes, ces bagarres qui éclataient pour un rien, ce cynisme propre à Lupin envers ses amis...

Et surtout, ce qui m'a énormément déçue, c'est le rôle de Fujiko. ''Magali, tu peux enfin apporter le thé ?!'', ''Magali, tu aurais dû apporter un chiffon ou des balais...'', etc. Bref, Mlle Mine, femme fourbe, intelligente et quelque peu rebelle devient la servante de notre cambrioleur. Bravo...
Et puis ses tenues ringardes, au secours... Elle est horriblement capricieuse également (cf. épisode 16 qui est d'ailleurs loin de la noirceur satirique du manga), tout juste bonne à se plaindre quand elle est dans la m****. La série Tv 2 exploitait bien mieux sa façon de séduire Lupin quand elle avait un problème.

Et Goemon qu n'est plus bon qu'à découper des objets (malheureusement très commun aux Tv spéciaux). D'ailleurs, son design a terriblement baissé dans les derniers épisodes, vous ne trouvez pas ? Par chance, Zenigata et Jigen ont plus ou moins conservé leur personnalité d'origine (je préfère d'ailleurs le Zenigata de la série Tv 1 à celle de la série Tv 2; il fait plus intelligent, plus rusé et moins gaffeur. Certes, ses apparitions comiques de la série Tv 2 étaient à hurler de rire, mais ne le rendaient pas digne d'un éternel rival de Lupin). Quant à Lupin, je trouve qu'il fait un peu trop ''prince charmant'' vers la fin, mais ça ne regarde que moi.

J'ai aussi trouvé un peu lourd dans les derniers épisodes cette obligation (malheureusement toujours en vigueur) de devoir supprimer toute allusion à Arsène Lupin en Vf et en Vost. Je préférais quand on parlait d'Edgar Ier, Edgar II, Edgar III dans le doublage de 1985... Il y avait une certaine logique des noms et moins cette lourdeur de savoir que c'est Arsène Lupin alors qu'on entend ''Gaspard de la Cambriole''. De même pour Lacogne : je n'ai rien contre qu'on ait conservé son nom par nostalgie, mais il fallait le faire plus logiquement : quand en Vf il dit dans l'épisode 1 ''Si tu n'étais pas le petit-fils de Gaspard de la Cambriole... et moi celui de Raymond Lacogne'', on se demande ''c'est qui ce Raymond Lacogne ?!''. Il aurait fallu plutôt rajouter ''Raymond Lacogne, le grand rival de ton ancêtre'' ou je ne sais pas quoi. Là on dirait que Zenigata/Lacogne se vante d'un type que le spectateur ne connaît même pas.


Et je n'ai pas trop apprécié comment Arsène Lupin II a été tourné. Il était trop bon, trop proche de son père alors que le manga le présente comme une version assez ''dark'' de notre Lupin. Il a fait de la prison, il méprise son fils à qui il ressemble d'ailleurs beaucoup physiquement. Je trouve dommage que cet aspect ait été écarté.


Côté réalisation, je trouve que ça n'a pas trop vieilli
Les couleurs aquarelles sont jolies, l'animation assez correcte dans l'ensemble et je suis une grande fan du chara-design (moins certes que celui du manga ou encore du film pilote). J'aime beaucoup le coup de crayon de Yasuo Ôtsuka qui d'ailleurs a l'air de beaucoup apprécier la perfide Fujiko (même s'il disait dans une interview que Jigen était celui qu'il préférait dessiner).

Ah et pour terminer, la Vf était très bonne dans l'ensemble (même Agnès Gribe ne m'a pas trop saoulé) même s'il y a des épisodes que je préfère en Vo et d'autres en Vf.


Critique rédigée le 3 mars 2011, il y a bientôt 4 ans.


Alors est-ce que mon avis a changé depuis ? Oui et non. La plupart des idées que j'avance dans cette critique de jeunesse sont en commun accord avec ce que je pense aujourd'hui de cette première série et c'est d'ailleurs ce qui ressort de l'analyse de la série dasn ma fiche pour Planète Jeunesse.

Je maintiens d'ailleurs mon avis sur la réalisation technique de la série : si l'animation a vieilli et reste très limitée, le reste vieillit beaucoup mieux que la seconde série dont je trouve les couleurs assez fades malgré la veste rouge vif de Lupin?. C'est un point que j'avais déjà constaté sur Cyborg 009 adaptation 1979 (soit exactement deux ans après Shin Lupin III) : les couleurs sont moins colorées, moins chatoyantes, et avec l'âge et la restauration, le contraste s'en ressent beaucoup plus. Il m'est arrivé de trouver certains épisodes de la seconde série fatiguants à suivre à cause de ces couleurs, alors que ça n'a jamais été le cas pour la première série (sauf si le scénario était vraiment très mauvais). Je ne saurai comment justifier autrement cet avis très personnel.
_________________
Titres méconnus et doublages égarés, voilà les deux principaux thèmes qui nourrissent ma passion pour les anime.

En pleine découverte des comics de super-héros.
Back to top
Visit poster’s website
Fëanor Curufinwë


Offline

Joined: 23 Nov 2014
Posts: 941
Localisation: le Kobayashi-maru
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 猴 Singe
Point(s): 1
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: Thu 5 Feb - 19:26 (2015)    Post subject: Lupin III Reply with quote

Lupin III - Edgar de la Cambriole
Série 1 - Episode 3
Saraba itoshi ki Majô
Adieu, ma sorcière bien aimée


"Tu étais une fleur... et tu as perdu tes pétales."


Un soir de pleine lune, Lupin emmène Fujiko en balade romantique en bateau. Mais les roucoulades se terminent lorsque Fujiko aperçoit un autre bateau se rapprochant d'eux à toute vitesse. Sans chercher à savoir de qui il s'agit, elle s'empare du Walther de Lupin et tire sur le bateau.
Ce dernier n'était occupé que par une jeune femme blonde qui répond au nom de Linda. Alors qu'il s'écrase contre une falaise, Lupin saute à l'eau pour sauver la jeune femme. Fujiko abandonne les deux naufragés à leur triste sort en repartant seule avec le bateau à moteur. Un autre bateau apparaît, dont les occupants cherchent à tuer Linda et Lupin. Il s'agit de l'organisation des Killer in Killers, "les tueurs de l'océan".
Linda et le professeur Illyn, expert en fission nucléaire de renommée mondiale, sont prisonniers de cette organisation. Une bonne raison pour Lupin et Jigen de partir à leur rencontre.

L'histoire tourne autour d'une variété de fleurs qui ne poussent que sur l'île où se trouve la base des Killer in Killers, appelées "troisième soleil". Si l'organisation s'est installée sur l'île, c'est parce que cette fleur spéciale, réduite en poudre et mélangée à un produit, se transforme en un redoutable explosif. Les Killer in Killers forcent le professeur à développer des armes avec ces fleurs. Au cours de ses expériences, il a utilisé Linda comme cobaye, ce qui a fait d'elle une "sorcière". Linda ne peut pas vivre sans ces fleurs auprès d'elle.
De son côté, intéressée par ce que pourraient lui rapporter les "troisième soleil", Fujiko se rapproche de l'organisation criminelle.

LA scène de l'épisode : L'évasion de Lupin du cachot des Killer in Killers !
Le tout accompagné de l'excellent Lupin Nice Guy de Charlie Kosei ! La classe !

"- Attends un peu, Stan. Toi qui es si malin, est-ce que tu ne connaîtrais pas, par hasard, ma devise ?
- "Je fonds sur ma proie comme le faucon et disparais comme le vent", c'est bien ça ?
- Oui. Et pendant qu'on est dans les confidences, je te conseillerais de te souvenir aussi que je suis un professionnel de l'évasion !"


Ici, c'est l'efficacité redoutable de Lupin et Jigen qui prévaut, seuls face à une bande organisée (leur réputation les précède, et n'est clairement plus à faire).
Malgré son attachement plus qu'évident envers Fujiko, il ne peut cependant pas s'empêcher de succomber aux charmes d'autres femmes. Don Juan le plus souvent, ici on se retrouve plutôt face à un Casanova, prêt à secourir une femme en détresse ! (Par ailleurs, on peut voir dans cet épisode les prémices du Château de Cagliostro de Miyazaki)

Après un premier épisode centré sur les capacités de roublard de Lupin et un deuxième aux accents hard-boiled, l'épisode du jour est marqué par une tonalité autant romantique que tragique, nous exposant alors une autre facette de Lupin, loin de n'être que le grivois forniqueur toujours à courir aux jupes de Fujiko.

Quant à Fujiko, elle joue toujours un double jeu, voire même triple ici. Elle n'est pas au centre de l'intrigue, mais on voit clairement que Lupin et la Miss forment un couple assez libre, vu le peu de jalousie qu'elle manifeste. Evidemment, on serait tenté de penser que seul l'appât du gain la motive.
Ce n'est que le troisième épisode, attendons de voir ce qu'il en est par la suite !
_________________
"Demons Run when a Good Man goes to War"

====

"le flood n'est pas un style" Cool

Akiko
Back to top
veggie11
Modérateur

Offline

Joined: 22 Nov 2014
Posts: 660
Localisation: Valais central (Alpes suisses)
Féminin Poissons (20fev-20mar) 蛇 Serpent
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: Thu 5 Feb - 19:46 (2015)    Post subject: Lupin III Reply with quote

Je ne trouve pas que dans cet épisode, Lupin évoque celui qu'il deviendra dans Le Château de Cagliostro. Ici il aime les belles jambes, les filles plutôt sexy qu'il n'hésite pas à aborder à sa manière. On est à la limite de ce que la série TV peut se permettre, tout comme dans le second épisode ! Que Lupin décide de sauver Linda et pleure à la fin de l'épisode est assez raccord au manga, il a déjà réagi ainsi à la mort d'une femme. D'ailleurs Miyazaki n'a pas participé à cet épisode, il n'intervient qu'à partir du septième.

Sinon belle analyse !
_________________
Titres méconnus et doublages égarés, voilà les deux principaux thèmes qui nourrissent ma passion pour les anime.

En pleine découverte des comics de super-héros.
Back to top
Visit poster’s website
Fëanor Curufinwë


Offline

Joined: 23 Nov 2014
Posts: 941
Localisation: le Kobayashi-maru
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 猴 Singe
Point(s): 1
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: Thu 5 Feb - 22:46 (2015)    Post subject: Lupin III Reply with quote

Merci Veggie ! ^^
Oui, je sais que Miyazaki n'a pas participé à cet épisode, mais je voulais juste évoquer un aspect de sa personnalité qui sera prégnant dans le film de Miyazaki.
Je parle bien de prémices de ce qu'on verra dans le Château de Cagliostro, et Miyazaki a quand même dû voir cet épisode, et qui sait, s'en est peut-être inspiré ?
Ce ne sont évidemment que des suppositions. Je ne peux que constater que dans cet épisode, on a une ébauche du Lupin que Miyazaki mettra en scène dans son film ! ^^
_________________
"Demons Run when a Good Man goes to War"

====

"le flood n'est pas un style" Cool

Akiko
Back to top
veggie11
Modérateur

Offline

Joined: 22 Nov 2014
Posts: 660
Localisation: Valais central (Alpes suisses)
Féminin Poissons (20fev-20mar) 蛇 Serpent
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: Thu 5 Feb - 23:36 (2015)    Post subject: Lupin III Reply with quote

J'ai vu l'épisode pour la dernière fois il y a plus de 2 ans, mais c'était pour signaler que Lupin avait déjà sauvé des ''demoiselles en détresse'' dans le manga ! Wink


Sinon je continue avec une mise à jour de mon avis sur les ''Greatest Capers'', critiques postées respectivement les 28 mars et 1er avril 2011 (hé oui ça remonte !). À l'époque j'étais en pleine révision pour les examens d'adhésion en 3e année de licence.


Attention spoils pour ceux ne les ayant toujours pas vus !


Episode 145 : Albatross, les Ailes de la mort (vu en italien)

À la place d'un retour à la série Tv 1, j'y verrai plutôt une reprise ''améliorée'' du Château de Cagliostro pour satisfaire les potentiels fans frustrés du manga, déçus du traitement des personnages dans ce second film.

Et ça se remarque d'emblée : outre un graphisme cagliostrien qui peut plaire comme déplaire en fonction des goûts, les personnages sont un peu mieux travaillés.

Jigen n'est plus vraiment l'associé/toutou de service de Lupin, il a son caractère et a quelque peu perdu de la stupidité qui le caractérisait tant dans le second film. Ce n'est plus le maladroit qui tombe dans une fosse alors qu'on l'a averti auparavant ni le maniaque des armes à feu tel que le décrit Miyazaki dans une interview. On y remarque effectivement certains détails inventés par Miyazaki comme ses disputes culinaires avec Lupin ou encore son obsession de la cigarette (absente chez Monkey Punch), néanmoins Miyazaki dévoile davantage ses talents au tir qu'il avait pratiquement omis dans Le Château de Cagliostro et le montre même bien plus hard-boiled tel qu'il est depuis le début de la saga. Ce n'est pas gigantesque comme amélioration, mais c'est déjà quelque chose.

Fujiko est redevenu sexy et même entièrement nue durant quelques secondes ! (roulements de tambour) Bonne nouvelle pour tous ses fans ! Et pour ce qui est du charme, elle en a - du moins au départ - car bien vite elle se retrouve plus cantonnée au rang de future Nausicäa sachant se défendre. En quelque sorte, on a ici affaire à un mix entre la Fujiko du manga et la Fujiko du Château de Cagliostro. À noter également vers la fin un petit côté capricieux tout droit sorti de la première série Tv et également le côté ambigu du personnage, prêt à conserver les plans de cette bombe atomique en espérant ainsi toucher un peu de sous.

Lupin est intéressant dans cet épisode par son côté gouailleur et pervers (ses remarques dès qu'il aperçoit Fujiko en petite tenue), mais reste porté vers le bien. On y retrouve aussi un côté plus mature du personnage, loin de ce ton bon-enfant et émotif qu'il possédait dans le Château de Cagliostro. Ce n'est pas le plus marquant parmi les protagonistes de l'épisode, mais j'ai trouvé son aspect pré-Ghibli plus digeste que dans le film.

Mais le plus inattendu est bien Zenigata qui se retrouve dans un profond dilemme : doit-il faire confiance à un voleur comme Lupin ou au contraire rejeter les avertissements de ce dernier, tout en faisant confiance à un autre criminel bien plus dangereux, au risque de créer une grave menace pour l'humanité ? Dans cet épisode, l'inspecteur s'allie une nouvelle fois à Lupin et sa bande non pas par obligation mais bien parce qu'il veut éviter une catastrophe. Une utilisation réellement très intéressante de notre brave inspecteur.

Seul Goemon est une nouvelle fois sous-exploité, mais je crois qu'il ne faut pas demander davantage à Miyazaki-san. Il n'a vraiment pas l'air d'apprécier le personnage.

La trame de fond met en garde contre les armes atomiques trente-cinq ans après Hiroshima et Nagasaki. Si le thème est à peine esquissé, le message pacifique de Miyazaki est clair et plutôt parlant. Il y aura toujours des ordures pour mettre l'humanité en péril en échange d'un peu d'argent.

Graphiquement, c'est du Cagliostro dans tout ce qui a de plus similaire : on y retrouve Jigen avec son côté rondouillard et sa fameuse frange (Miyazaki-san a l'air de tenir plus que tout à cette coupe de cheveux. Pour quelle raison exactement ?), Goemon et son profil ''beau-gosse ténébreux'', Zenigata et son profil carré... Seuls Lupin et Fujiko ont quelque peu perdu en rondeur. Lupin a un profil plus adulte qu'il retrouvera dans le 155e épisode et Fujiko fait moins profil poupée Barbie, a perdu sa blondeur et paraît plus mûre graphiquement si on excepte la scène où elle se met à tirer et à se défendre bec et ongles face au propriétaire de l'Albatross et les sbires de ce dernier.

L'histoire est bien amenée, on ne s'y ennuie guère grâce à de nombreuses scènes d'action et un suspense parfaitement bien exploité. De plus, l'humour fait mouche grâce à de nombreuses reprises de l'humour Monkey Punch (Fujiko nue, les remarques perverses de Lupin, le côté absurde, les jeux de masque) ou miyazakiennes (la marée humaine, les grimaces typiques). On n'échappe pas non plus aux scènes d'aviation (côté avion, ce n'est effectivement pas ce qui manque ! dixit Feanor) et aux paysages alpins dont Miyazaki est tellement fan. Une seule caractéristique propre au Maître manque à l'appel : la poésie. Mais après tout, l'épisode est suffisamment riche pour que l'on s'en passe (et puis, il y a Cagliostro pour ça).

Je crois qu'il faut voir cet épisode comme une tentative de mélanger l'esprit de la série TV à celle du film de 1979. Ce n'est pas totalement une réussite, mais ça reste un divertissement très appréciable, délirant, énergique avec quelques paysages plutôt réussis vers la fin.



Episode 155 - Adieu Lupin bien aimé

Dernier épisode de la série Tv 2 réalisé par Miyazaki himself, cet épisode m'a laissé un arrière-goût d'inachevé. De quelque chose qui aurait pu être géniallissime mais qui - contrairement à l'épisode 145 - ne tient même pas du simple divertissement hard-boiled. Néanmoins, ce n'est pas non plus une bouse, bien au contraire, et je dirais que dans l'ensemble j'ai su l'apprécier à sa juste valeur.


Commençons par les points positifs :

Tout d'abord, le chara-design m'a semble plus appréciable que le 145 et surtout Le Château de Cagliostro. Il paraît plus mature, plus en adéquation avec l'histoire et surtout plus ghiblien (la foule notamment rappelle beaucoup ce qui sera plus tard dans les productions du mythique studio). Alors certes Lupin tient plus du prince charmant bien gentil (alors qu'il était plus gouailleur et pervers dans le 145) et Jigen retrouve sa fameuse frange cagliostrienne (faudrait que je demande un jour à Miyazaki-san pourquoi il y tient tant), néanmoins il sait se distancer des productions antérieures de Miyazaki à travers le chara-design de Fujiko plus proche de celui de la série Tv 2. A noter que Goemon nous la joue beau-gosse lorsque apparaît le vrai Goemon face au faux !


Ensuite, le personnage de Maki : c'est clairement un personnage que j'apprécie énormément. Là où le côté quelque peu naïf de Clarisse m'avait assez rebuté au début (bien que depuis j'ai pas mal changé d'avis sur ce personnage), Maki se montre ouvertement portée vers le bien non plus pour elle mais pour les autres. Elle est courageuse, n'hésite pas à agir elle-même pour protéger la population, énergique (rappelant sur ce point pas mal Fio de ''Porco Rosso''). Néanmoins, elle est aussi fragile et gentille de par son jeune âge. Elle sait reconnaître ses erreurs même si au final c'est Lupin qui la sauve du danger. Donc rien à dire, j'adore Maki !

Le scénario est très intéressant, mais il m'a paru trop vite achevé. Un fil conducteur aussi grave aurait mérité un traitement plus ambitieux et mieux amené comme par exemple dans un film ou même un épisode supplémentaire. Certes, tout est résolu et les explications données, mais le tout sonne assez manichéen (un problème déjà présent dans l'épisoe 145) et quelque peu fade. J'ai aussi trouvé très dommage qu'au fond, les personnages de Jigen, Goemon, Zenigata et Fujiko apparaissent très peu. Alors certes, on peut penser que le déguisement des bandits les remplacent mais vu qu'on remarque très vite que ce ne sont pas les vrais (là aussi, j'aurai préféré que Miyazaki laisse planer le doute plus longtemps) de part leur côté sadique et violent (jamais nos héros n'auraient agi de cette manière, y compris dans le manga !), néanmoins nos vrais héros nous manquent.


Résultat, on ne sait pas comment Miyazaki présente nos héros dans cet épisode (excepté bien sûr Lupin et Zenigata). On peut cependant imaginer que Jigen et Goemon sont assez fidèles à leur personnalité de la seconde série vu leur manière d'agir face à leurs doubles.


De plus, la fin n'a pas ce ton spectaculaire et hard-boiled qu'avaient les épisode 23 série Tv 1 et même l'épisode 50 de la série Tv 3. On a du mal à croire d'avoir affaire au tout dernier épisode de la série... Je m'attendais à quelque chose de plus explosif, plus rythmé. Même si ce n'est pas non plus si désagréable.

En conclusion, cet épisode ne m'a pas autant plus que le 145 et même bon nombre d'épisodes de la même série, néanmoins il sait se montrer intelligent et distrayant à plus d'un titre. Certaines scènes d'humour m'ont même fait rire (d'habitude, j'ai quelque peu du mal avec l'humour miyazakien, il n'y a guère que Le Château dans le ciel qui m'a fait autant rire).

Le robot géant ne m'a pas trop dérangé même si - il est vrai - quand on connaît Le Château dans le ciel, on ne peut que faire le parallèle avec celui du film en question.


Mitigé pour cet ultime épisode, mais il reste largement meilleur que les 5 épisodes le précédant et qui enfoncent la série dans un bourbier grandguignolesque où les scénaristes se permettent tous les délires, y compris transformer Fujiko en princesse Peach ! Sans parler du design particulièrement laid de ces ultimes épisodes, alors que celui de l'épisode 155 (et dans une moindre mesure l'épisode 149) est assez réussi.
_________________
Titres méconnus et doublages égarés, voilà les deux principaux thèmes qui nourrissent ma passion pour les anime.

En pleine découverte des comics de super-héros.
Back to top
Visit poster’s website
Fëanor Curufinwë


Offline

Joined: 23 Nov 2014
Posts: 941
Localisation: le Kobayashi-maru
Masculin Vierge (24aoû-22sep) 猴 Singe
Point(s): 1
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: Fri 6 Feb - 11:04 (2015)    Post subject: Lupin III Reply with quote

veggie11 wrote:
J'ai vu l'épisode pour la dernière fois il y a plus de 2 ans, mais c'était pour signaler que Lupin avait déjà sauvé des ''demoiselles en détresse'' dans le manga ! Wink

Oui, mais tu es bien placée pour savoir que la série tv et le manga peuvent être deux univers bien différents, surtout en ce qui concerne Lupin !
L'inspiration au sein d'un même média est plus fréquente que celle entre deux média. Donc, on peut penser, en voyant cet épisode, que quand Miyazaki a commencé à travailler sur la série, il a puisé dans ce qui l'intéressait le plus des épisodes précédents du personnage ! Surtout que j'avais cru comprendre qu'il n'était pas fan du travail de Monkey Punch !
_________________
"Demons Run when a Good Man goes to War"

====

"le flood n'est pas un style" Cool

Akiko
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    MANGA COMICS CITY Forum Index -> MANGA COMICS CITY -> Anime & Animation All times are GMT + 1 Hour
Goto page: 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  >
Page 1 of 8

 
Jump to:  

Index | Administration Panel | Free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group