MANGA COMICS CITY Forum Index

MANGA COMICS CITY
Tu as une âme de geek ? Alors ce forum est fait pour toi. N'attends plus, viens nous rejoindre.

 FAQFAQ   SearchSearch   MemberlistMemberlist   UsergroupsUsergroups   RegisterRegister 
 ProfileProfile   Log in to check your private messagesLog in to check your private messages   Log inLog in 

Comment aller et séjourner au Japon
Goto page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
 
Post new topic   Reply to topic    MANGA COMICS CITY Forum Index -> Autres -> Culture nippone
Previous topic :: Next topic  
Author Message
Nikko


Offline

Joined: 28 Feb 2015
Posts: 60
Localisation: Entre la Terre et Vénus
Masculin Cancer (21juin-23juil) 龍 Dragon
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: Wed 1 Apr - 22:57 (2015)    Post subject: Comment aller et séjourner au Japon Reply with quote

Tambaguchi est au nord-est de la gare principale de Kyoto, et il y a une station du même nom sur la ligne JR Sagano. La zone autour de la station Tambaguchi n'est pas extraordinaire, mais en s'engageant un peu dans le quartier, il y a des rues sympathiques. J'en garde surtout de bons souvenirs pour les gens que j'y ai croisé. Un inconnu m'avait invité à boire quelques bières dans un minuscule restaurant tenu par une femme à l'âge indéfinissable (la retraite ? connais pas^^) qui n'avait jamais quitté Kyoto et qui était horrifiée à l'idée de faire des milliers de kilomètres en avion.

On prend la ligne JR Sagano pour aller à Arashiyama (temple Tenryuji), et il me semble que je l'avais prise aussi pour aller à Kinosaki Onsen, mais à revérifier.

Si la météo est avec toi, tu ne devrais pas tarder à voir quelques cerisiers en fleurs ! 
Back to top
Visit poster’s website
Publicité






PostPosted: Wed 1 Apr - 22:57 (2015)    Post subject: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Back to top
Yupa


Offline

Joined: 26 Nov 2014
Posts: 725
Localisation: Paris
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: Thu 2 Apr - 01:37 (2015)    Post subject: Comment aller et séjourner au Japon Reply with quote

Nikko wrote:



Si la météo est avec toi, tu ne devrais pas tarder à voir quelques cerisiers en fleurs ! 



  Merci pour les précisions, j'irai jeter un coup d'oeil.
  Pour les cerisiers, ça y est depuis Lundi 30 Mars ! Le truc qu'on n'imagine pas du tout vu notre climat beaucoup moins tranché et pour ainsi dire perpétuellement "Variable" (à l'image de notre peuple ??), c'est la soudaineté du phénomène : la veille encore il n'y avait qu'une poignée d'arbres montrant quelques timides petits boutons blancs, et le jour d'après, explosion générale de milliers de cerisiers, leurs rameaux ployant sous une neige de fleurs ! 
  De même à la fin de l'été : le 28 Août, les énormes cigales qui ont assourdi les campagnes pendant deux mois se taisent, puis tombent des arbres, plic, ploc, plonc, raides mortes ! Au 1er Septembre, il n'y en a plus une seule... Etonnant !
_________________
"La seule adoption de l'enfermement des femmes en sérails nous rendrait en peu de temps barbares, et la seule libération des femmes du carcan qu'elles subissent ferait passer les barbares à la civilisation." (Charles Fourier, 1808)
Back to top
Yupa


Offline

Joined: 26 Nov 2014
Posts: 725
Localisation: Paris
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: Fri 3 Apr - 11:55 (2015)    Post subject: Comment aller et séjourner au Japon Reply with quote

 Le soir, dans une maison louée et sans TV, que faire si la pluie est de la partie, vous empêchant de faire les bars, les izakaya et les karaoke ?? on dîne tôt, vers 18h 30 / 19H. Je recommande les oeufs de poisson sur sushi (ikura), les tranches de patate douce frites en tempura (jagaimo), les onigiri, et bien sûr le saké. 
  Après on peut écouter la radio. J'aime beaucoup ma chaîne habituelle parce que c'est des chansons "Eika" (comprenez : romantico-déchirantes comme c'est pas croyable, avec trémolos et gamme pentatonique d'Extrême-Orient : j'adore). Shit, ce soir c'est du "rakugo" !! le rakugo, c'est un ou deux mecs d'âge mûr qui se livrent à des sketches comiques, par monologues ou dialogues. Parfait équivalent de Fernand Reynaud, Bourvil, Fernandel, Jean Poiret et l'autre de la Cage aux Folles (tiens ? son nom m'échappe), bref, le côté "années 1960" parfois sensible au Japon. Il y a sûrement des formes d'humour plus branchées, mais faudrait savoir où. Là on est chez Michel Drucker, voire chez Jacques Martin...
  Puis on peut se passer des films avec le lecteur de l'ordi portable (heureusement, j'en ai plein) ou télécharger des animés bien sûr. Après faut prendre son bain, surtout si vous êtes en compagnie de Japonais : si vous le pratiquez 1 fois sur deux ou trois, ou bien le matin, à la française, il vous prennent pour un saligaud !!
  Puis on met un (ou deux pour moi) sous-futon, et par-dessus la couette "futon", et "oyasumi nasai" ! on y dort très bien, et c'est excellent pour le dos.
_________________
"La seule adoption de l'enfermement des femmes en sérails nous rendrait en peu de temps barbares, et la seule libération des femmes du carcan qu'elles subissent ferait passer les barbares à la civilisation." (Charles Fourier, 1808)
Back to top
Nikko


Offline

Joined: 28 Feb 2015
Posts: 60
Localisation: Entre la Terre et Vénus
Masculin Cancer (21juin-23juil) 龍 Dragon
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: Fri 3 Apr - 21:56 (2015)    Post subject: Comment aller et séjourner au Japon Reply with quote

Ton programme exotique donnerait presque envie qu'il pleuve ^^ surtout pour le repas, je dois bien l'avouer !

Je me souviens d'une journée de pluie torrentielle sur Kyoto que nous avions passés au musée international du manga. Toutes ces premières éditions, c'est émouvant !
Back to top
Visit poster’s website
Yupa


Offline

Joined: 26 Nov 2014
Posts: 725
Localisation: Paris
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: Mon 6 Apr - 02:13 (2015)    Post subject: Comment aller et séjourner au Japon Reply with quote

  Evidemment, je suis allé déjà 2 fois au Musée du Manga, formidablement agencé et équipé !


  A Tambaguchi j'ai repéré grâce à mon excellent guide ("Kyôto Itinéraires" de François-Xavier Robert) une ancienne "ageya" (lieu pour banquets à geisha) transformée en Musée. Irai visiter.
  Hier avec mon amie nous sommes allés au Palais Impérial pour assister au Kemari, étrange jeu rituel du Printemps et de l'Automne (vu la dernière fois en Automne). Une équipe de 8 personnes habillées en somptueux costumes de la Cour du 9ème siècle, avec manches et jambes de pantalon gigantesques donc, tapent du pied dans un ballon en peau de daim en essayant qu'il tombe à terre le moins possible. Plus la performance est bonne, meilleur est l'avenir proche pour l'Empire. J'ai filmé un bon passage, tout le problème étant de le faire en évitant les autres appareils brandis par la foule où l'on est !
  Comme il pleuvait on a fait le Musée Hosomi (belle expo de photos, mais j'espérais voir leur ample collection du peintre Itô Jakuchu, un farfelu brillantissime des années 1790. Pas montrée en ce moment hélas. Puis on est allés voir la grande expo d'Art Contemporain "Parasophia" au Musée Municipal, bâtiment très intéressant de 1928 soit dit en passant. 
  L'Art Contemporain, c'est surtout un art à "idée originale" (appelé "conceptuel" quand on veut frimer), tantôt ludique tantôt glauque, et heureusement il y avait beaucoup de ludique. J'ai aimé la "Chambre de l'Oubli", où un "artiste" a réuni des centaines de parapluies oubliés partout par les gens, ici bien rangés sur 4 murs du haut en bas ! on s'amuse de leur variété.
  Dans une autre salle, il y avait des bouts de craies de toutes les couleurs et invitation à l'expression libre sur les murs et les quelques meubles en bois. Milliers d'inscriptions (vu une seule en français) et dessins se recouvrant les uns les autres. Je manquais d'idée, alors j'ai choisi un faciès dessiné et écrit dessous "C'est pas moi", puis me suis fait photographier à côté comme preuve.
  La grande salle des robots était très marrante : il y avait une sorte de cafard en métal, marcheur de fond, qui se faisait une longue gouttière et savait repartir (à peu près) dans l'autre sens. Les grands robots-peintres à taille humaine présentés par un Chinois, excellents ! il y en avait deux face à face, courbés vers le sol, où le Chinois mettait un tableau vierge ; les bestiaux tout en tuyaux de poêle se mettaient alors à plonger le pinceau qu'ils tenaient dans une boîte de peinture dans leur autre "main", puis ils le secouaient tant bien que mal au-dessus de la toile, en en foutant partout à côté et sur leurs pieds ! l'un avait du rouge, l'autre du vert. Au bout d'un certain temps, le Chinois jugeait l'oeuvre finie, la retirait et l'exposait à la vente (8000 à 10000 yens, ah ces Chinois !).
  Des "souris" en ferraille et carton dessiné couraient sur le plancher ; il y avait une pagode très haute faite avec des bouts de plastique, de papier, de métal, de bois, etc. Le robot le moins réussi était celui qui ne savait que cracher de l'eau sur une distance aléatoire, mais il était rigolo d'allure.
  J'ai adoré, mais aussi le film plutôt angoissant d'une Américaine, où deux hiboux à horrible face humaine semblaient s'endormir, puis se réveiller en sursaut, et criaient des trucs indistincts : "Some animals never sleep".
  En "Op-Art", magnifique boule de gouttes d'or agencées en rangées rectilignes selon plusieurs points de vue.
  Bref, c'était beaucoup moins ch..ant et prétentieux que plusieurs expos du genre que j'ai vues !
  
_________________
"La seule adoption de l'enfermement des femmes en sérails nous rendrait en peu de temps barbares, et la seule libération des femmes du carcan qu'elles subissent ferait passer les barbares à la civilisation." (Charles Fourier, 1808)
Back to top
Yupa


Offline

Joined: 26 Nov 2014
Posts: 725
Localisation: Paris
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: Sat 11 Apr - 12:12 (2015)    Post subject: Comment aller et séjourner au Japon Reply with quote

  Ce soir j'ai mangé des huîtres : dans les kombini elles sont cuites et frites ("kakifry", comme l'auteur de K-On) par 6, servies avec une motte de mayo assaisonnée, c'est très très bon ! mais attention, dans les izakaya on les sert crues sans coquilles dans un bol (bueeeêerk !) en accompagnement du saké. Ou bien on accompagne avec de la seiche bien gluante... rhaaaaa...


  Il est temps que je justifie mieux ce topic de conseils en effet.


 -  Amenez vos mouchoirs en papier : ceux des Japonais, à l'échelle de leurs nez rachitiques et faible capacité thoracique sont des toiles d'araignée qui se troueront en vous graissant bien les doigts.


 - N'oubliez surtout pas des adaptateurs pour prises murales japonaises (à deux petites fentes verticales) sinon comment faire fonctionner vos ordis, chargeurs, etc.? On ne se procure pas si facilement ces trucs européens ici, sinon en grands magasins de bidules électriques, et comme ces bidules surabondent en Extrême-Orient, faudra trouver le bon étage et le bon rayon dans une forêt de kanji... Heureusement que maintenant presque tous nos appareils sont indifférents au changement du voltage (du 220 V au 100 V). En revanche, ne l'espérez pas trop d'un bidule japonais : rapporté en France, sa résistance pète en général !


  Déjà les pétales des cerisiers tombent en neige, mais c'est très beau cette chute diaphane, et quels tapis ça fait !!
_________________
"La seule adoption de l'enfermement des femmes en sérails nous rendrait en peu de temps barbares, et la seule libération des femmes du carcan qu'elles subissent ferait passer les barbares à la civilisation." (Charles Fourier, 1808)
Back to top
Yupa


Offline

Joined: 26 Nov 2014
Posts: 725
Localisation: Paris
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: Sun 19 Apr - 14:12 (2015)    Post subject: Comment aller et séjourner au Japon Reply with quote

  J'ai émigré de Kyoto à Kobé, autre ville qui m'est très familière depuis de longues années. 
  Par rapport à Osaka, ville de business un peu vulgaros et tournée vers la bouftance qui tient bien au corps, Kyoto et Kobé, de chaque côté, se la jouent "culture". A Kyoto de nombreux couples, hommes y compris, se promènent en kimono, genre "nous, on n'oublie pas la tradition" (ne pas les confondre avec les nanas-touristes qui louent un kimono outrageusement voyant alors qu'elles sont de Tokyo, ou coréennes, chinoises, philippines : c'est une question de "classe" dans le design qui permet de ne pas se tromper). A Kobé comme partout ailleurs au Japon, le kimono (très sobre) ne désigne qu'une hôtesse ou patronne de "snack-bar" vieille formule. Mais l'architecture à Kobé est une déclaration de cosmopolitisme, mêlant très volontiers toutes sortes d'audaces à des frontons grecs, des pilastres, des clochetons gothiques. Les galeries commerçantes y sont d'un ton et d'un décor nettement plus "snob" qu'ailleurs. Enfin, côté gastronomie - critère crucial au Japon - rions, ho, ho, ho, des takoyaki populo d'Osaka, et dégustons de la kaiseki de Kyoto et du boeuf de Kobé, ça c'est autre chose, hein !
   Contrairement aux légendes franchouillardes que des perroquets se répètent, les hôtels et les restaurants coûtent des clopinettes au Japon, et même avec un euro bien faiblard, je me suis donc offert le super-luxe du Meriken Park Oriental, gigantesque dôme blanc en plein milieu du port de Kobé. 650 euros les 5 nuits = 130 euros pour une chambre "Queen-size double" ! pour ce prix-là, à Paris, t'as que des tubes en fer dans un Ibis à Paris-République... Tu veux un hôtel pas loin de la Tour Eiffel ? ajoute 100 euros, mec. C'est un guide professionnel qui te le dit. Alors que moi j'ai une vue superbe sur la mer depuis le 10ème étage, un frigo, une bouilloire futuriste, du thé et du café, une salle de bain à baignoire et siège W.-C. à jets divers et "oscillation" (tiens, faut j'essaie ça  Shocked  ), une téloche HD, un climatiseur d'appoint, la wi-fi, un canapé et une table ronde en plus du fauteuil et desk, et un balcon avec deux chaises et table d'extérieur ! Quant au lobby de l'Oriental, c'est à ridiculiser ce pauvre Château de Versailles...50 m de long, 20 de large, puits intérieur vertigineux, vaste fontaine, marbre noir, boutiques et restaurants, grands sofas partout, ascenseurs ultra-rapides et transparents.


  De là mon conseil du jour : n'ayez pas peur ici des hôtels de luxe ! ça ne vous ruinera pas forcément ! alors que les "charmants" ryokan à toits de chaume moussu vous coûteront un bras et la peau d'une fesse.
_________________
"La seule adoption de l'enfermement des femmes en sérails nous rendrait en peu de temps barbares, et la seule libération des femmes du carcan qu'elles subissent ferait passer les barbares à la civilisation." (Charles Fourier, 1808)
Back to top
Yupa


Offline

Joined: 26 Nov 2014
Posts: 725
Localisation: Paris
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: Tue 21 Apr - 10:58 (2015)    Post subject: Comment aller et séjourner au Japon Reply with quote

  J'ajoute que le petit dèj' dans un ryokan sera fait d'un thé clairet et de hareng sec, bien grillé, avec un bol de riz. Et le dîner de concombres, aubergines, daïkon râpé, poisson et bol de riz bien sûr. Avec du thé.
  A l'hôtel, on a toujours le droit d'apporter sa bouftance dans la chambre et le frigo, et si vous n'avez aucun Kombini ouvert tout le temps dans un rayon de 200 m, c'est que vous êtes en pleine montagne !
  Conseil (déjà signalé par Nikko) : se méfier des vieux gardiens, personnels d'accueil, guichetiers, etc ; si vous leurs posez une question, même en japonais très clair, quand ils ne savent pas, pour ne pas perdre la face, ils vous disent n'importe quoi !
   Importante chose : avoir un(e) ami(e) japonais(e) vous permettra plein de choses impossibles au touriste qui n'en a pas. Assister au jeu de balle traditionnel du Palais Impérial, ou bien réserver un spectacle de danse de printemps des maiko de Kyoto, par exemple : ça se fait sur des sites et par des brochures qui ne sont traduites en anglais que lorsque c'est de la frime touristique.
   Heureusement, il est facile de se faire des amis au Japon ! je reviendrai sur ce point, et sur les moyens.
_________________
"La seule adoption de l'enfermement des femmes en sérails nous rendrait en peu de temps barbares, et la seule libération des femmes du carcan qu'elles subissent ferait passer les barbares à la civilisation." (Charles Fourier, 1808)
Back to top
Nikko


Offline

Joined: 28 Feb 2015
Posts: 60
Localisation: Entre la Terre et Vénus
Masculin Cancer (21juin-23juil) 龍 Dragon
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: Thu 23 Apr - 21:32 (2015)    Post subject: Comment aller et séjourner au Japon Reply with quote

Yupa wrote:

   Contrairement aux légendes franchouillardes que des perroquets se répètent, les hôtels et les restaurants coûtent des clopinettes au Japon
Tout à fait, il est possible de se loger sans se ruiner au Japon. Et pour les restaurants, ils sont même carrément bon marché. Manger au resto tous les jours coûte moins cher que de faire les courses pour se préparer sa pitance.

Les transports intérieurs par contre sont un peu moins abordables. Il existe néanmoins des bons plans : le JR pass (à condition de voyager uniquement sur les lignes JR et de ne pas prendre les Shinkansen les plus rapides), et le ticket Seishun si on ne craint pas de voyager de nuit.

Ah, Kobe... très belle ville, Yupa ! J'avais été impressionné par sa modernité et sa propreté qui atteignent ici un côté presque irréel. Mais bon, le lifting forcé de la fin des années 90 y est pour quelque chose. Tu as prévu d'aller à Shikoku ?

Tu dois commencer à te sentir bien loin de la France, et avoir de moins en moins envie de rentrer...
Back to top
Visit poster’s website
Yupa


Offline

Joined: 26 Nov 2014
Posts: 725
Localisation: Paris
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: Fri 24 Apr - 00:28 (2015)    Post subject: Comment aller et séjourner au Japon Reply with quote

  Ah, c'est bien que tu connaisses aussi Kobe, cher Nikko. J'y ai un très bon ami (en plus de l'amie avec qui je passe le plus clair de mon temps quand je suis au Japon), il tenait une boutique de "vintage" et fringueries, en possède a présent 3, et a acheté récemment une "maison-tour" octogonale en béton de 5 étages au point culminant du Mont Rokko ! il y fait des travaux pour que les deux premiers étages soient un refuge animalier, surtout pour chats ; raide dingue de chats, il en a dix ou vingt, et une foule de photos d'eux sur son smartphone ; il s'habille farfelu, comme beaucoup de Japonais non-salarymen, lui dans le style 1950, avec chapeaux larges, pantalons swing, chemises et cravates à motifs assez fun. Juste la veille du grand tremblement de terre de 1995, il est parti aux USA pour faire des achats vintage. A New-York en 2001, il séjournait à côté du World Trade Center en Septembre et est parti le 10, la veille de l'attentat. Un sacré veinard, quoi ! je lui dis que ça prouve que Bouddha est un chat.
  Kobe est bien comme tu dis, mais nombre d'endroits vieillots n'ont pas vraiment souffert de la tragédie de 95, en particulier sous la ligne JR (un peu surélevée) une très longue enfilade de minuscules échoppes de chaussures, de vêtements, de matos électronique de seconde main, de sacs, de graveurs de cachets, etc. Une balade-shopping à faire !!
_________________
"La seule adoption de l'enfermement des femmes en sérails nous rendrait en peu de temps barbares, et la seule libération des femmes du carcan qu'elles subissent ferait passer les barbares à la civilisation." (Charles Fourier, 1808)
Back to top
Nikko


Offline

Joined: 28 Feb 2015
Posts: 60
Localisation: Entre la Terre et Vénus
Masculin Cancer (21juin-23juil) 龍 Dragon
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: Fri 24 Apr - 22:12 (2015)    Post subject: Comment aller et séjourner au Japon Reply with quote

Je pense reconnaître l'endroit avec ta description : un des rares endroits du Japon j'ai trouvé des cigarettes "au chameau". Et peu après, je me suis fait interpeller par la police pour tabagisme en pleine rue ^^

Tant qu'on est dans le tabac... En général, les japonais ne connaissent pas le tabac à rouler, et préparer une cigarette devant eux équivaut à leur décrocher la Lune. Jusqu'au bout, ils te regardent faire sans croire que c'est possible, et ensuite ils lancent leurs fameux "héééééééé"  

Ton ami semble guidé par une bonne étoile. Et on dirait bien que quand il quitte un endroit, on a tout intérêt à le suivre sans attendre !
Back to top
Visit poster’s website
Yupa


Offline

Joined: 26 Nov 2014
Posts: 725
Localisation: Paris
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: Sat 25 Apr - 13:59 (2015)    Post subject: Comment aller et séjourner au Japon Reply with quote

  Au Japon, en effet, même au temps proche où l'on fumait comme un sapeur, la cigarette roulée était inconnue, très juste. Aujourd'hui beaucoup moins de fumeurs, mais ils ont leurs espaces réservés, dans les cafés, les restaurants, et si vous réservez une chambre d'hôtel la première chose qu'on vous demande est si vous la voulez fumeurs ou non. Les centres-villes sont interdits de fumerie même dans les rues, (d'où interpellation de Nikko !) et l'on y a aménagé des coins fumeurs, sous auvent, avec des cendriers.
  Tiens je viens de visiter une grande brasserie de fabrication du saké : bon, c'est un peu comme le vin, sauf qu'on presse et fait fermenter du riz au lieu de grappes de raisins. La famille Chirac aimait beaucoup s'y montrer, ainsi que la famille impériale du Japon. J'y ai goûté un saké pas mal, mais à part les plus "doux" et "fruités" je ne sais pas différencier les sakés. Je me suis contenté d'acheter là des huîtres fumées (sans la coquille) en sachet plastique. Très bon avec des pâtes, il paraît !
_________________
"La seule adoption de l'enfermement des femmes en sérails nous rendrait en peu de temps barbares, et la seule libération des femmes du carcan qu'elles subissent ferait passer les barbares à la civilisation." (Charles Fourier, 1808)
Back to top
Yupa


Offline

Joined: 26 Nov 2014
Posts: 725
Localisation: Paris
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: Mon 27 Apr - 16:31 (2015)    Post subject: Comment aller et séjourner au Japon Reply with quote

 Retour effectué, par Finn Air et Helsinki. C'est un bon moyen, car le transfert à Helsinki est simple et rapide, et le service finlandais attentif et souriant. Un vol avec escale vous coûtera moins cher, et pour le grand aéroport en pleine mer pas loin d'Osaka / Kobé, le "KIX", en général ce qui est bien c'est Alitalia (transfert à Rome / Fiumicino) ou bien Korean Air (transfert à Séoul / Incheon). En général c'est mon trip, mais cette fois je suis passé bêtement à l'aller par Tokyo / Haneda, puis vol intérieur : pas recommandé !! Haneda = sac de noeuds, alors que Narita est très simple. Le retour vous fait reculer dans les fuseaux horaires et donc on a seulement le feeling d'une longue journée, dans mon cas départ du KIX un peu avant 11h du matin, arrivée à 18h 10 à Roissy. Une bonne nuit, et aucun effet de fatigue même quand comme moi on est incapable de dormir en avion ou en train. Alors qu'à l'aller, forcément vous arrivez le lendemain après "une nuit" éreintante dans l'avion qui vous perturbera l'horloge interne ensuite.
  Envie de rentrer ou pas ? bonne question Nikko. Cela dépend évidemment des gens et de leur situation, et parmi les Français il y en a de plus en plus qui s'installent en "expats" au Japon. Dans ce dernier pays, faut savoir faire profil bas ou bien on te pète la gueule. En France faut savoir s'imposer ou bien on te pète la gueule. Par fatigue de la boxe presque quotidienne dans l'hexagone, j'ai peu de plaisir à rentrer, d'autant que c'est juste au moment où je commence à retrouver ma tchatche en langue japonaise. J'aimerais passer chaque année 6 mois dans un des deux pays et 6 mois dans l'autre, mais ce n'est pas si simple.
  Le grand plaisir du retour, c'est de défaire les bagages et déballer les cent babioles qu'on se ramène où qu'on rapporte pour les amis et la famille. Comme on a oublié en un mois et demi plusieurs des objets après leur emballage, c'est une re-découverte ! 
  Je vous parlerai des conseils pour se faire des amis au Japon, précieux atout dans cet immense labyrinthe, mais là faut que j'aille remplir mon frigo vide !! à + !
_________________
"La seule adoption de l'enfermement des femmes en sérails nous rendrait en peu de temps barbares, et la seule libération des femmes du carcan qu'elles subissent ferait passer les barbares à la civilisation." (Charles Fourier, 1808)
Back to top
Nikko


Offline

Joined: 28 Feb 2015
Posts: 60
Localisation: Entre la Terre et Vénus
Masculin Cancer (21juin-23juil) 龍 Dragon
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: Wed 29 Apr - 20:57 (2015)    Post subject: Comment aller et séjourner au Japon Reply with quote

Bon retour, au pays de l'égalité et de la fraternité, Yupa  Smile

Le sommeil dans l'avion ? Je suis comme toi, ça reste un mythe... et la fatigue à l'arrivée, une réalité ^^

Mon premier voyage au Japon, c'était un trip sac à dos d'un mois et demie à travers le pays, avec un retour en 2 escales d'une durée totale de 23h. Dur, dur d'avoir un budget limité.
Je n'avais évidemment pas pu transporter tous mes achats sur moi, donc pas le choix... 4 colis de 4kg chacun envoyés par bateau, et un sacré pincement au cœur au moment de voir partir mes trouvailles sur le tapis roulant du bureau de poste. Heureusement, tout était arrivé en bon état en France.

Je suis impatient de lire tes conseils pour se faire des amis au Japon !
Back to top
Visit poster’s website
Yupa


Offline

Joined: 26 Nov 2014
Posts: 725
Localisation: Paris
Masculin
Point(s): 0
Moyenne de points: 0.00

PostPosted: Fri 1 May - 09:06 (2015)    Post subject: Comment aller et séjourner au Japon Reply with quote

  Tu m'y fais penser, le problème des limites de poids de valise à l'aéroport peut gêner. Il y a deux "trucs", le premier étant évidemment de mettre les objets lourds dans les 2 bagages à main à présent accordés aux voyageurs - mais tout objet n'y est pas autorisé, tels les excellents couteaux de cuisine nippons ou la bouteille de saké d'une brasserie réputée >>> confisqués / détruits. Le second est de partir avec des objets (de toilette, des fringues, des bouquins, des accessoires) en bout de course et auxquels on ne tient pas. On jette tout ça juste avant le retour, et ça le fait, grosse valise au-dessous de 20 kilos. Enfin on peut comme toi Nikko expédier des colis par bateau (les 77 volumes de One Piece par exemple  Smile  ).


 Se faire des amis au Japon  :


 C'est rendu facile par l'extrême sécurité qui y règne : autant se faire aborder par des inconnus est louche en Europe et un peu partout, suscitant donc méfiance et retrait, autant au Japon le soupçon de malhonnête calcul est rare si vous abordez quelqu'un. Mais il est assez mal vu de ne pas respecter la sphère intime des gens, il y a un équilibre à tenir.
  Puis bien sûr les jeunes filles seules se méfient des avances éventuelles des gaijin masculins, qu'elles supposent capables d'un peu tout ; mais si vous dites tout de suite que vous êtes Français, vu notre excellente réputation en amour ça peut au contraire les émoustiller ^^. En tout cas si elles sont deux ou plus, elles se montrent rieuses et communicatives.
  Entre jeunes en général, contact aisé, mais il vaut mieux parloter un peu le japonais, ne comptez pas sur leur niveau d'anglais très au-dessous des normes européennes. Demander un renseignement n'est pas une bonne entrée en matière : la peur et la honte de ne pas être capable de le fournir fera fuir ou éluder une fois sur deux ; et n'oubliez pas qu'il est difficile d'arracher un "oui" ou un "non" bien clair à un Nippon. Il vaut donc bien mieux en fournir soi-même spontanément, des renseignements, dans un musée, dans une salle de spectacle, à un petit groupe pop de concert de rue (il y en a souvent) ou à quelqu'un y assistant. Michel Polnareff par exemple est très célèbre au Japon, mais les gens connaissent très peu ses évolutions récentes, à vous de jouer. Car tout Japonais a soif d'apprendre !
  Autre moyen, parler de nourriture (grande passion nippone !) à ses voisins de table au restaurant, s'étonner, les renseigner en commençant par "Furansu de..." (chez nous en France...) : là encore notre brillante réputation joue. Que de révélations étourdissantes à votre portée ! Non, on ne met pas le fromage au frigo, et on n'en tapisse pas les fruits de mer. On ne boit pas de Saint-Emilion avec du poisson, mais on peut faire chabrot avec. Oui, les croissants japonais ont rejoint récemment la qualité française, sauf qu'il ne faut pas les fourrer avec de la crème au melon.
  Parler de la France en effet est toujours bien reçu, tant le prestige romantique et esthétique de notre pays est grand - même si les Japonais pensent que nous vivons tous dans des demeures à tourelles et grilles ouvragées devant le parc, et roulons en 2CV en écoutant, euh... du Michel Polnareff ? à part lui, donnez des news sur Jean Reno, Alain Delon, Catherine Deneuve, mais les acteurs plus jeunes sont inconnus, de même que Gérard Depardieu (ça c'est pas dommage, opinion perso). Ne dites aucun mal de la France, excepté à des amis déjà confirmés, car en Extrême-Orient en général tout le monde est chauvin et on ne comprendrait pas que vous ne le soyez pas.
  (à suivre, course urgente à faire)
_________________
"La seule adoption de l'enfermement des femmes en sérails nous rendrait en peu de temps barbares, et la seule libération des femmes du carcan qu'elles subissent ferait passer les barbares à la civilisation." (Charles Fourier, 1808)
Back to top
Display posts from previous:   
Post new topic   Reply to topic    MANGA COMICS CITY Forum Index -> Autres -> Culture nippone All times are GMT + 1 Hour
Goto page: <  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  >
Page 4 of 7

 
Jump to:  

Index | Administration Panel | Free forum | Free support forum | Free forums directory | Report a violation | Cookies | Charte | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group